Est-ce angoissant d'aller de l'avant ?

L'angoisse est omniprésente de nos jours. "Lors des contacts dans le cadre des formations que je donne, je remarque que l'anxiété occupe une place importante dans le processus de développement des individus", explique Karin Cammaerts, coach carrière chez Passion for Work. "Quelque chose de nouveau signifie sortir de sa zone de confort." Voici cinq conseils pour surmonter vos peurs.

23 octobre 2017

Partager

"Ma devise est de d'abord analyser la situation pour ensuite agir et enfin faire le point sur ce que j'ai fait." (Pascale Naessens, auteur de livres de cuisine très populaires)

Tout d'abord, Pascale Naessens fait part de l'anecdote suivante : lorsque VTM n'a pas prolongé son contrat, elle s'est mise à chercher autre chose. Nul n'aurait pu imaginer qu'elle deviendrait l'auteur de livres de cuisine très populaires.


"La persévérance et la passion sont plus importantes que le talent. Ma devise est de d'abord analyser la situation pour ensuite agir et enfin faire le point sur ce que j'ai fait. Regardez d'abord ce que vous voulez faire et ce en quoi vous êtes bon. Dans mon cas, il s'agissait de la cuisine et de la céramique. Faites en sorte de vous perfectionner et suivez des formations. Le processus de croissance est extrêmement gratifiant. Ce dernier est parfois encore plus jouissif que d'atteindre son but en tant que tel. Une fois que vous êtes performant, vous pouvez réfléchir à la manière dont vous aborderez, partagerez et commercialiserez votre projet."


Voici les conseils de la coach carrière Karin Cammaerts pour surmonter vos craintes.

1. Accordez la bonne place à votre peur

Je n'ose pas faire le grand saut car il y a un risque financier. Si je veux changer d'emploi, je dois faire trop de sacrifices. Je suis trop vieux pour réorienter ma carrière. Que se passera-t-il si j'échoue ? Voilà le genre de pensées qui vous traverseront l'esprit lors de votre recherche de l'emploi correspondant le mieux à vos passions. "Je me pose souvent la question de savoir si cette crainte mérite une place importante", déclare Karin Cammaerts. "Ces modes de pensées peuvent exister mais, malheureusement, trop de personnes se font submerger par celles-ci."

2. Distinguez la peur saine de la peur malsaine

La peur n'est pas nécessairement mauvaise. Celle-ci nous aide à évaluer nos risques et à réagir de façon appropriée. A l'origine, la peur nous aidait à survivre en cas de danger : fuir, se battre, ne pas mourir de froid. D'autre part, elle peut interférer dans certaines situations et a pour conséquence des réactions inappropriées.


"Une peur saine permet de vous préparer correctement la veille d'un entretien d'embauche, relire consciencieusement le contenu du site web de l'entreprise et savoir précisément ce que vous allez raconter au recruteur", explique Karin Cammaerts. "L'anxiété malsaine provoque le doute. Vous êtes moins sûr de vous, cela se ressent dans vos conversations et vous ratez des opportunités de faire bonne impression."

3. Acceptez et respectez vos craintes

La pire chose à faire est de cacher ou d'ignorer votre anxiété. "Vous allez à l'encontre d'éléments qui pourraient se produire à l'avenir. Si vous les supprimez, vous niez toute éventualité de déterminer que ces faits surviendront réellement. Osez reconnaître vos craintes", déclare la coach carrière. "Notez pour vous-même ce qui vous fait peur pendant plusieurs jours. Dites-vous que c'est normal et que vous avez le droit d'avoir peur."

4. Parler et écouter, cela aide

A partir du moment où vous savez quelles pensées nourrissent votre peur, il est temps de partir à leur conquête. Voici quelques stratégies qui vous aideront à préserver les peurs saines et à atteindre vos objectifs. "Pensez à ce dont vous avez besoin pour réduire votre anxiété. Quelles actions pouvez-vous entreprendre ? Quelles sont les personnes susceptibles de vous aider ? Un autre moyen est de communiquer avec des gens ayant déjà quitté leur zone de confort. Parler de ce qui vous rend nerveux peut faire apparaître de nouvelles idées. Décrivez la situation qui vous angoisse et quels sont les sentiments occasionnés. Analysez la problématique sous différents angles et regardez à chaque fois les effets produits."

5. Prenez des mesures et ayez une vue d'ensemble

"Osez procéder étape par étape et plongez dans le feu de l'action. Prenez des initiatives car personne ne le fera à votre place. Soyez aussi aimable à votre égard et donnez-vous du temps pour y arriver."


Enfin, Karin Cammaerts recommande d'opter de temps en temps pour une vue d'ensemble. "Réfléchissez et testez vos peurs dans la vie réelle. Ce que je pense est-il absolument vrai ?". Celle-ci souligne également que vous devrez parfois suivre votre instinct au cours de votre carrière, car la vérité à 100% n'existe pas toujours.


(eh/jy) – Source : MARK Magazine 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.