Comment rester en mouvement assis derrière son bureau ?

"Nous motivons les gens à effectuer plus de 10 000 pas par jour." (Erik Gerritsen, conseiller de prévention interne chez Securex)

Moins s'asseoir, plus bouger : voilà en quatre mots ce que recommande l'expert Erik Gerritsen à toutes les personnes qui passent leurs journées assises derrière leur écran d'ordinateur. "De nos jours, il n'y a pas d'alternative à l'ordinateur mais il est toutefois possible d'en minimiser les conséquences d'un point de vue physique."

Selon l'enquête menée par Securex, la santé mentale et l'exercice physique ont un impact considérable sur la mesure dans laquelle nous pourrons continuer à travailler de longues années dans un monde en évolution permanente.


L'entreprise Securex applique ce qu'elle prédit : elle offre une formation à ses employés au sujet de la manière dont ils doivent faire face à la pression sur leur lieu de travail. Le taux d'absentéisme diminue significativement par la suite.

Le rituel de la vague

La société au sein de laquelle la majorité des employés effectuent un vrai travail de bureau met tout en œuvre pour que le travailleurs soient le plus possible en mouvement. "Les gens doivent être conscients de l'importance qu'a l'exercice physique sur leur santé. En tant qu'organisation, nous pouvons les influencer dans la bonne direction", déclare Erik Gerritsen, conseiller de prévention interne chez Securex qui s'occupe du bien-être de 1.600 employés.


"Depuis 2007, nous essayons d'instaurer une politique visant à moins s'asseoir et à plus bouger : nous organisons des journées 'escaliers' et motivons les gens à effectuer plus de 10 000 pas par jour. Nous avons également lancé l'action 'start to stand', en collaboration avec l'Université de Gand, où nous mesurons le nombre de fois que nos employés se lèvent au cours de la journée et les motivons à rester plus souvent debout. Il n'y a plus d'imprimantes à proximité des bureaux, de manière à ce que les travailleurs soient obligés de se lever pour imprimer un document. Nous encourageons les employés à se lever quand ils téléphonent et, si une réunion ne compte que deux participants, elle peut se faire en marchant. Enfin, nous avons instauré le rituel de la vague de bureau : dès que le réveille sonne, tout le monde doit se lever et faire une vague en levant les bras."

Les balles de bureau

Se tenir droit et faire de l'exercice sont importants, et ce même en dehors des heures de travail. Malheureusement, beaucoup de personnes restent derrière leur ordinateur pour faire leur travail et ne bougent que très peu. Securex a instauré quelques modifications qui ont eu un certain effet. "Les balles de bureau sont par exemple géniales. Si vous êtes assis sur une chaise normale, l'angle entre le haut de votre corps et vos jambes est souvent inférieur à 90 degrés, ce qui obstrue vos vaisseaux sanguins. Avec une balle de bureau, ce n'est plus le cas. Il y a aussi les 'swoopers' dont le principe est le même que les balles mais qui sont dotées de roues. Ce qui est plus facile pour le travail de bureau."


bikedesk Securex 


Securex dispose également de tables pour travailler ou se réunir debout. L'entreprise expérimente actuellement les 'bureaux vélos' où vous pouvez pédaler tout en travaillant. "En collaboration avec des chercheurs de la VUB, nous considérons que travailler derrière un ordinateur tout en pédalant peut avoir des effets positifs sur l'organisme."


(eh/jy/tv) – Source : MARK Magazine 

Plus d'info Santé , Lieu de travail , Détente

18/10/2017