Comment gérer un collègue bruyant ?

Un espace de travail partagé offre des avantages, mais la combinaison de collègues introvertis et extravertis peut mener à des irritations. La pollution sonore y joue un rôle non négligeable.

Dans un paysager, il n'est pas toujours évident de se défaire des désagréments causés par le mix de personnalités travaillant au même endroit. Un employé préfèrera travailler dans le silence le plus complet de manière à pouvoir se concentrer, l'autre écoutera plutôt la radio tandis qu'un dernier racontera toute sa vie à voix haute au téléphone.


Comment assurer une collaboration harmonieuse parmi ces différents volumes sonores ? Vous avez sûrement déjà pensé à museler votre collègue ou à recouvrir sa bouche de ruban adhésif, mais ces comportements ne sont pas appropriés sur votre lieu de travail. En faisant preuve de tolérance, de compréhension et de respect mutuel, vous parviendrez à tenir le coup. Mais comment agir concrètement pour y parvenir ?

Quelques conseils

  1. Dans un premier temps, discutez de la problématique du bruit avec l'ensemble du bureau sans être spécifique, de manière à ce que personne ne se sente visé. Peut-être est-il simplement question d'un manque de coordination et que cela se produit inconsciemment.
  2. Déterminez des 'zones de silence' précises, de maniere à ce que tout le monde sache à quel endroit le silence et la concentration sont de rigueur.
  3. Montrez le bon exemple en déterminant le ton approprié. Si quelqu'un vous parle bruyamment, prenez-le à part et dirigez-vous vers une salle de réunion ou un endroit plus isolé qui ne gênera personne.
  4. Cherchez comment vous (!) pourriez être un meilleur collègue. Votre comportement agace peut-être aussi d'autres personnes ?
  5. Sachez que le problème réside au niveau de l'écart entre les personnes introverties qui puisent leur énergie dans le silence et les extravertis qui se nourrissent de contact sociaux et d'interractions avec l'extérieur. Prévoyez des espaces pour ces deux types de personnalités et apprenez à relativiser de temps en temps.
  6. Posez-vous la question de savoir si vous ne vous focalisez pas trop sur le problème en l'exagérant, alors qu'il n'est en réalité pas si dérangeant.
  7. Utilisez un casque ou des écouteurs.
  8. Soyez direct mais poli. Intervenez gentiment lors de conversations bruyantes en expliquant que vous devez recevoir un appel important ou vous concentrer sur un article. Une conversation animée juste à côté de votre bureau peut effectivement être gênante.
  9. Prenez vos collègue bruyants à part si leur comportement perturbateur persiste. Il se peut tout simplement qu'ils ne réalisent pas à quel point ils sont bruyants. De telles conversations peuvent être gênantes, restez donc poli et insistez bien qu'il ne s'agit en rien d'une attaque personnelle. Pesez vos mots à l'avance. Ne faites pas en sorte que vos collègues éprouvent un sentiment de culpabilité, dites leur juste que cela touche à votre méthode de travail.
  10. Soyez discret de manière à ce vos collègues n'aient pas honte d'eux-mêmes. Prenez votre collègue à part si vous souhaitez lui parler de la portance de sa voix. Ne le mettez pas devant le fait accompli au milieu d'un environnement de travail bondé. Allez déjeuner avec vos collègues, prenez l'air ou trouvez une salle de réunion libre.

De cette façon, les problèmes sonores devraient facilement et calmement être résolus sans ruban adhésif ni comportements agressifs.


(eh/jy) – Source : Business Insider / Time.com / NYtimes.com 

Plus d'info Comportement indésirable au travail , Collègues

15/08/2017