Comment distinguer le burn out de la dépression ?

Le burn out et la dépression sont souvent confondus. Et pourtant, il s'agit de deux maladies complètement différentes.

Effets similaires

Pourquoi l'épuisement professionnel et la dépression sont-ils aussi souvent confondus? Parce que leurs symptômes sont relativement semblables. Dans les deux cas, les personnes qui en sont atteintes broient souvent du noir et ont tendance à rester dans leur coin sans rien dire à personne. De plus, elles souffrent d'épuisement mental et physique ainsi que d'insomnie.

La dépression et le burn out sont deux questions complètement différentes. Elke, une bloggeuse qui se cache derrière 'Mamaladylicious', le blog le plus connu de Flandre en matière d'épuisement professionnel, a été victime d'un burnout et a également remarqué qu'il était souvent assimilé à une dépression. "J'ai l'impression que les gens font de mauvaises associations dès qu'il est question de burn out. Un sentiment de dépression peut en être l'un des nombreux symptômes. Personnellement, je ne me suis pas sentie déprimée, bien au contraire. En fait, mon cerveau voulait aller de l'avant mais mon corps protestait. Voilà exactement ce qu'une personne atteinte d'un burn out doit apprendre : se vider l'esprit, mettre son corps au repos et ne rien faire. Un véritable challenge à part entière ! Si je me suis retrouvée épuisée dans mon lit au milieu de la journée, c'est parce que j'ai commencé à écouter mon corps alors que je ne le faisais pas auparavant et appuyais virtuellement sur un bouton 'ignorer'. Beaucoup de personnes sont des cibles potentielles en proie à sombrer dans ce cercle vicieux.

Elke est mère de deux enfants nés en 2013 et en 2015. "Je me sentais parfaitement bien, j'étais une mère comblée mais je souhaitais encore rester une femme ayant des rêves et des ambitions. J'ai totalement perdu le contrôle de la situation et suis tombée dans les entrailles du burn out que je redoutais tant. Le fait de prendre conscience que la vie n'est pas un long fleuve tranquille fut ma plus grande source d'inspiration en tant que blogueuse. J'ai décidé de partager ce que je ressentais au plus profond de moi-même sur mon blog. 'Mamaladylicious' est devenu le blog le plus connu de Flandre en matière d'épuisement professionnel. Il existe également une page Facebook 'Mamaladylicious' où les membres peuvent communiquer entre eux au sujet de leurs expériences en matière de burn out."

"Mon blog est la base d'un rêve entrepreneurial profondément enraciné en moi. Je suis également coach en énergie et guide les personnes épuisées à travers une alimentation saine et appropriée qui leur procure instantanément de l'énergie. En tant que fin gourmet, je partage également mes recettes sur Instagram."

Différence la plus importante

La différence la plus importante est que la dépression provoque un trouble de l'humeur alors que le burn out entraîne un manque d'énergie. Une personne dépressive manquera de joie de vivre tandis que quelqu'un atteint d'un burn out verra son système énergétique défaillant.

Il existe une série d'éléments subtils qui permettent de faire la différence.

Dans les deux cas, il n'y a pas ou peu d'énergie mais, en réalité, une dépression est un burn out à un stade relativement avancé. Le cerveau est bien plus endommagé en cas de dépression que d'épuisement professionnel (les connexions entre les cellules et hémisphères sont moins rapides, ce qui explique pourquoi il y a souvent des symptômes tels l'oubli d'effectuer une tâche). Quelqu'un qui est déprimé n'a plus d'énergie, mais la différence est que cela atteint un stade tellement avancé que le mental est impacté d'où le manque de joie de vivre.

Symptômes similaires, causes différentes

Si les symptômes ne permettent pas de faire pencher la balance entre le burn out et la dépression, les causes y parviennent.

En cas de burn out, le travail est toujours la cause de la saturation. Lorsque celle-ci, généralement accompagnée d'un niveau de stress élevé, persiste dans le temps, cela peut conduire à l'épuisement professionnel. Le travail est la cause principale mais il y en a d'autres relatives à la vie privée, aux loisirs et à la famille.

En cas de dépression, le travail est seulement l'une des nombreuses causes possibles. Il est ici question d'une combinaison de facteurs psychologiques, sociaux, médicaux, hormonaux et génétiques. Des changements majeurs de la vie, certains médicaments, le manque de soutien de l'environnement familial, les prédispositions génétiques,... Tous ces aspects peuvent d'une manière ou d'une autre conduire à la dépression.

La dépression apparaît simultanément dans tous les domaines de la vie, contrairement à l'épuisement professionnel qui se développe dans des endroits où l'interaction humaine est présente comme c'est le cas au travail. Une personne atteinte d'un burn-out peut très bien se réjouir d'autres éléments qui surviennent dans son quotidien. En revanche, la dépression étend l'humeur négative à tous les domaines de la vie.

Comment agir ?

La dépression peut être guérie à l'aide d'antidépresseurs tandis que le burn out ne se guérit (en principe) pas avec des médicaments. Les somnifères peuvent aider à mieux dormir et l'utilisation occasionnelle d'anxiolytiques peut remonter le moral. Ce qui fonctionnera le mieux est de modifier complètement ses habitudes et de transformer les efforts en moments de relaxation totale. Il est évident que le burn out et la dépression sont deux problèmes nécessitant des traitements différents.

Reconnaissez-vous des symptômes de dépression ? Consultez sans plus attendre un médecin expérimenté ou optez pour des soins spécialisés. Vous pouvez également agir par vous-même si vous vous en sentez capable.

Soupçonnez-vous d'être atteint d'épuisement professionnel ? Dans ce cas, la conseillers en prévention psychosociale sur votre lieu de travail vous seront d'une aide précieuse.

(eh/jy) – Sources : Mensura, www.nooitmeerburn-out.nl, mamaladylicious.com/ 

Plus d'info Santé , Stress , Workaholic , Détente , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

08/03/2017