Burn-out : 'les patrons sous-estiment leur impact'

Il n'y a pas de remède contre l'épuisement professionnel. L'absentéisme de longue durée coûte chaque année près de 6,5 milliards d'euros. Trois auteurs (un thérapeute, un journaliste et un accompagnateur en entreprise) ont écrit un livre à ce sujet. Le rôle des patrons y est principalement évoqué. "En tant que dirigeant, vous avez vraiment le pouvoir de changer les choses."

18 avril 2017

Partager

Ce n'est pas uniquement avec des team buildings, des distributeurs de fruits et des tables de ping-pong que nous y arriverons." (Joan De Winne, coach et accompagnateur en entreprise)

"Rendre les organisation plus orientées vers le bien-être de leurs travailleurs permettrait d'économiser des milliards", déclare la thérapeute Rebbecca Rogiest. "Beaucoup de choses ont déjà été écrites au sujet de la manière de traiter les burn-out. Le fait que les dérigeants – en dehors de leur bonne volonté – y sont pour quelque chose est un sujet bien moins connu."

Plus qu'un CEO

Les auteurs considèrent le 'dirigeant' à plus large échelle que le CEO. "Toute personne menant un projet ou étant responsable d'un petit nombre d'employés entre en ligne de compte".


Les différents milieux des auteurs apportent quelque chose de plus à leur ouvrage. "Nous étions tous les trois d'accord que quelque chose d'incroyable est en train de se passer dans notre société. L'absentéisme coûte plus cher que les prestations de chômage", explique l'accompagnateur Joan De Winne. "Grâce à notre livre, nous voulons révéler que le problème de base n'est pas abordé. Ce n'est pas avec des team buildings, des distributeurs de fruits et des tables de ping-pong que l'on arrivera à faire quoi que ce soit. Pourquoi aucune mesure ne sont-elles entreprises ? Parce qu'il y a un sentiment de peur relatif aux changements, à la perte de contrôle et à l'impact sur l'ego des individus. Investir en sa propre personne n'est pas non plus d'actualité. Notre ouvrage est un signal d'alarme destiné aux patrons : oui, ils font partie de la solution à ce problème."

Les dirigeants doivent se regarder dans le miroir

"Le travail est souvent une manière de demander de l'aide. Le burn-out d'une personne de 40 ans récemment rencontrée m'a montré qu'il s'agissait d'un problème nettement plus profond qu'un simple épuisement. Elle semblait être complètement perdue et en quête de son identité. Nous travaillons désormais ensemble de façon permanente, c'est un processus qui prend du temps. Il n'y a pas de réponses toutes faites. Au fil du temps, nous trouverons des solutions. L'identité se situe souvent au cœur du problème", précise Rebbecca Rogiest.


En tant que dirigeant, il est donc important d'être conscient d'où vous venez. "Ce la seule manière qui vous permettra de développer un leadership personnel où vous et vos employés se sentiront bien. En cas de burn-out et de stress chez vos collaborateurs, vous devez vous regarder dans le miroir et analyser comment vous êtes arrivé à une telle situation."

Oser lâcher prise

La constatation est une chose, trouver un remède en est une autre. Comment parvenir à toucher les dirigeant à l'aide de ce livre ? "Il faut savoir et oser lâcher prise. Trop de contrôle atténue le bon fonctionnement des travailleurs. Ceux-ci se démotivent et la seule chose qui les intéresse est un environnement qui les stimule intrinsèquement. En tant que leader, vous devez donner suffisamment de confiance à vos employés pour créer un tel cadre de travail. Personne ne souhaite être traité comme un objet ou un numéro. Imposer votre propre vision des choses n'est pas la solution", conclut Rebbecca Rogiest.


Selon les auteurs, leur ouvrage répond à de multiples questions à savoir : "Comment donner plus d'autonomie à mes employés au sein d'une structure qui prône la sécurité ? Comment donner le bon exemple et faire en sorte que tout le monde adopte la même ligne de conduite ? Comment donner du feedback de la meilleur manière qu'il soit ? Comment stimuler la dynamique de groupe pour aboutir à une équipe qui avance ensemble dans la même direction ? Très pratique, n'est-ce pas ? (rires)"


(eh/jy) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.