5 leçons de carrière de Pierre Paul Rubens

Plus de 350 ans après sa mort, Pierre Paul Rubens marque encore les esprits. La ville d’Anvers lui fait honneur et son tableau le plus emblématique, 'Le Massacre des Innocents à Bethléem', est exposé à la Maison Rubens à Anvers. Quels éléments de la vie de Rubens peuvent-ils vous inspirer d’un point de vue professionnel ?

22 janvier 2019

Partager

1. Soyez diplomate

Rubens était éloquent et parlait sept langues différentes. Un homme du monde avec une personnalité attachante. Grâce à son talent artistique, il était un invité très respecté dans les tribunaux européens et dans les plus hautes sphères de la société. Un diplomate de renom. L'archiduchesse Isabelle d'Espagne l'envoya même dans toute l'Europe pour négocier un accord de paix entre l'Espagne et l'Angleterre. Le fait qu'il ait lui-même grandi pendant la guerre a joué un rôle sur l’ensemble de son œuvre.

2. Utilisez votre temps efficacement

Plus de 3.500 œuvres d'art sont attribuées à Rubens. C'est dix fois plus que son collègue et contemporain Rembrandt. Il devait être l'artiste avec l’agenda le plus chargé de l'histoire (de l'art). "Un bon organisateur capable d’effectuer plusieurs tâches simultanément. Il savait par exemple peindre tout en recevant un invité et en dictant une lettre à l’un de ses assistants", expliquait récemment Ben van Beneden, directeur de la Maison Rubens, à Het Nieuwsblad.

3. Pensez à votre équilibre vie privée-vie professionnelle

Malgré son statut de peintre prisé et d’homme d'affaires redoutable, Rubens a toujours pris la peine de consacrer du temps à sa famille. Il s'est marié deux fois et a eu huit enfants. Sa deuxième femme a mis cinq enfants au monde et Rubens a même levé le pied au niveau professionnel pour passer plus de temps avec elle à la fin de sa vie.

4. Prenez soin de votre réseau (et de votre apparence)

Rubens savait extrêmement bien réseauter, et ce bien avant l’apparition des évènements networking et des médias sociaux. Il tapait dans l’œil des personnes influentes qui n’hésitaient pas à parler de lui dans les milieux les plus aisés. Il aimait aussi porter des tenues identiques à celles des politiciens ou des hommes d'affaires et ne voulait pas avoir l’image de l'artiste avec son chevalet.

5. Un franc est un franc

En tant que peintre et homme d'affaires, il a toujours su plaire à ses clients renommés et fortunés. D’autre part, il négociait vigoureusement le prix de ses œuvres d'art et souhaitait que son travail soit rémunéré à sa juste valeur. Rubens n’appartient clairement pas à la lignée des artistes décédés sans le moindre centime. À sa mort en 1640, il aurait même été l’une des personnes les plus riches des Pays-Bas espagnols.

(eh/ll) - Source: Magazine MARK 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.