Pension légale
Précédent

1 de 35

Suivant

Racheter des années d'études pour une pension plus élevée : un bon investissement ?

3 novembre 2020
Quiconque, en tant que salarié, fonctionnaire ou indépendant, souhaite percevoir une pension plus élevée à l’avenir peut racheter ses années d'études. Est-ce une démarche pertinente ?

Optimisation

Le montant que vous recevrez mensuellement sur votre compte en banque pendant votre retraite dépend de votre statut et est calculé sur la base de votre salaire et du nombre d'années travaillées. Pour optimiser ces années de travail, vous pouvez racheter vos années d'études. Il s’agit d’une démarche particulièrement intéressante pour les personnes qui ont par exemple étudié pendant longtemps et ont vu leur carrière professionnelle raccourcie.

Depuis 2017, une procédure simplifiée a été mise en place par le gouvernement fédéral pour le rachat des années d'études. Vous pouvez également en simuler l'impact sur votre pension. Les fonctionnaires et les employés se sont d’abord laissés convaincre par cette démarche. Les indépendants ont ensuite emboîté le pas en rachetant leurs années d'études. Ils bénéficient désormais jusqu’au 01 décembre 2020 d'un taux de rachat favorable pour les années d’études à partir de leur 20ème anniversaire.

Aperçu

Vous êtes salarié ou indépendant (y compris professions libérales)

  • Avez-vous obtenu votre diplôme il y a moins de 10 ans ? Vous payerez un forfait de 1560,60 euros par année académique. Avez-vous commencé votre carrière professionnelle il y a plus de 10 ans ? Vous payerez la valeur actuarielle (soit 'plus'). En bref : plus vous attendez, plus cela vous coûte cher.
  • Chaque année académique rachetée vous rapporter annuellement un montant de pension brut supplémentaire. Comptez sur une plus-value comprise entre 277 et 346 euros brut par an. Vous pouvez simuler et calculer le montant exact sur www.mypension.be.

Vous êtes fonctionnaire

  • La mesure favorable pour les fonctionnaires selon laquelle leurs années d’études comptaient automatiquement dans leur pension a été progressivement supprimée depuis 2016. Désormais, ils doivent également racheter leurs années d’études pour un montant de 1.560,60 euros par année étudiée.
  • En tant que fonctionnaire, vous percevrez 1/60ème de votre salaire de référence par année académique rachetée. Il s'agit de la moyenne de votre salaire au cours des 10 dernières années.

Investissement judicieux ?

Que le rachat de vos années d'études soit une bonne chose pour le montant de votre pension dépend de certains éléments. Un travailleur touchant une pension maximale ne sera que peu intéressé par une telle démarche. D’autres personnes feront une simulation via www.mypension.be mais, avant même de s’en rendre compte, leur avantage se sera évaporé car ils se situeront dans la tranche de revenus la plus élevée... Les salariés à carrière mixte (par exemple salarié et indépendant) peuvent également faire une simulation : les calculs sont plus complexes et le fait que le montant du rachat des années d’études soit déductible d'impôt peut être intéressant pour votre déclaration fiscale.

Le rachat de vos années académiques peut dans certains cas s'avérer positif. Néanmoins, vous devez bien vous informer au préalable et faire des simulations : vous éviterez ainsi que votre investissement se transforme en coup dans l’eau...

(mr/eh)



Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés
D'autres ont également regardé