Santé
Précédent

1 de 518

Suivant
Article suivant:

5 signaux que vous buvez trop de café

Quels sont les effets des menstruations sur votre travail ?

menstruations
Presque toutes les femmes qui travaillent passent au moins la moitié de leur carrière à faire face à un obstacle silencieux : le cycle menstruel. Bon nombre d'entre elles se contentent de travailler pendant leurs règles, même si elles ont l'impression d'être moins performantes. Et pourtant, il est possible de faire jouer ses hormones en sa faveur. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans cet article.

Il arrive toujours plus tôt que prévu et vous surprend parfois de manière désagréable. La moitié de la population mondiale lutte contre les inconvénients du cycle mensuel pendant 30 à 40 ans. Et si l'on considère que la population active féminine est en croissance depuis six décennies, il n'est guère surprenant que les règles (menstruation, saignements,…) jouent un rôle sur le lieu de travail.

Selon une étude menée par le Radboudumc de Nimègue, aux Pays-Bas, 80% des femmes estiment que leur cycle a un effet négatif sur leurs performances. Malgré ces désagréments, elles continuent d'aller travailler.

Congé menstruel : pourquoi (pas) ?

Pas trop vite

La persévérance fait partie de la vie de nombreuses femmes mais il est important d'être à l'écoute de son corps. En effet, certaines femmes souffrent de symptômes menstruels sévères qui les empêchent d'accomplir leur travail quotidien. Dans ces cas-là, un avis médical est nécessaire et, même si vous présentez des symptômes plus légers, il est important de ne pas vous lamenter sur votre sort.

Réduire le stress lié au travail ? Quelques conseils scientifiques pour y remédier

Changement hormonal

Tout comme le corps envoie des signaux lorsqu'il est temps de manger, de boire ou d'uriner, les femmes en reçoivent également au cours de leur cycle menstruel. Entre le début et le milieu du cycle, on observe une augmentation des œstrogènes. Cette hormone procure davantage de confiance en soi, un peu plus d'énergie et une envie d'entreprendre. Ensuite, les œstrogènes diminuent et une autre hormone, le progestatif, augmente. Celle-ci est plus susceptible de vous donner envie de ralentir, d'être un peu plus à votre aise et de prendre moins de risques.

Avec un pic de progestatif juste avant les règles, combiné aux symptômes de saignements et de crampes abdominales qui suivent, il est logique que de nombreuses femmes aient du mal à être aussi productives au cours des premiers et derniers jours de leur cycle.

Découvrez : Dans quel environnement de travail êtes-vous le plus performant ?

Adoptez une approche intelligente

Ces connaissances permettent également aux femmes de réagir de manière intelligente aux changements hormonaux. En effet, au lieu d'attendre la période désagréable du mois, vous pouvez vous concentrer sur la partie du mois où vous êtes la plus productive. Levez-vous un peu plus tôt, effectuez plus de tâches que d'habitude ou mettez de l'ordre dans vos dossiers qui traînent depuis longtemps.

En prenant conscience de vos meilleurs et moins bons jours, vous apprenez à considérer votre rythme de travail différemment et vous pouvez vous accorder le repos dont votre corps a besoin après un effort plus intense.

Enfin, même les personnes qui n'ont pas de règles fonctionnent selon certains cycles. En Europe du Nord, nous sommes par exemple généralement plus actifs pendant la saison chaude et nous nous accordons plus de temps de repos et de détente en soirée pendant la saison froide. Écoutez d’abord et avant tout les signaux naturels de votre corps et avancez à votre propre rythme.

Extra : Écart de rémunération hommes-femmes : bonnes nouvelles

(Zinnig/eh) - Sources : Intermediair / Radboudumc


4 décembre 2023
D'autres ont également regardé