Débutants
Précédent

1 de 70

Suivant

Combien gagne un jeune ingénieur ?

Environ 85% des jeunes ingénieurs estiment que leur salaire de départ répond à leurs attentes.

Coronavirus ou pas, les jeunes ingénieurs occupent une place de choix sur le marché de l’emploi. Les cinq questions ci-dessous vous en apprendront davantage au sujet de leur salaire, leurs avantages extralégaux et leur motivation au début de leur carrière.

Nos résultats proviennent d’une enquête menée par l'association d'ingénieurs ie-net auprès de 1.000 ingénieurs diplômés depuis moins de trois ans (années diplômantes 2018, 2019 et 2020). Les répondants furent classés en trois catégories : les bioingénieurs, les ingénieurs civils et les ingénieurs industriels.

1. Dans quels secteurs les ingénieurs travaillent-ils ?

Les ingénieurs diplômés commencent le plus souvent à travailler dans la construction (18%), la chimie ou l’industrie pharmaceutique (14%), l'énergie (8%), les télécommunications et les TIC (7%), ou encore dans des bureaux d’études d’ingénierie (7%). En termes de fonctions, la production et le développement de produits émergent le plus souvent. Notons que, l’année dernière, un ingénieur diplômé sur quatre a poursuivi des études ou un doctorat après sa formation.

2. Quelle est leur rémunération ?

Un ingénieur civil récemment diplômé gagne en moyenne 3.020 euros brut par mois. Un ingénieur industrieltouche 2.800 euros brut tandis qu'un bioingénieur est rémunéré 2.850 euros brut par mois. Il est ici question de valeurs médianes. Si vous préparez un doctorat en tant qu'ingénieur diplômé, ce que font le plus souvent les bioingénieurs, vous pourrez compter sur 2.163 euros par mois. Environ 85% des jeunes ingénieurs estiment que leur salaire de départ répond à leurs attentes.

Lisez aussi : Que reste-t-il de votre salaire brut ?

3. Quid des avantages extralégaux ?

Les avantages extralégaux les plus octroyés aux jeunes ingénieurs sont le treizième mois et/ou la prime de fin d'année (80%), l'ordinateur ou le PC portable (77%), l'assurance maladie et/ou hospitalisation (73%), les chèques-repas (61%) et l’épargne pension ou l’assurance collective (58%). Près de quatre ingénieurs sur dix ont droit à une voiture de fonction.

Les avantages extralégaux les moins courants (accordés à moins de 10% des répondants) sont les stock-options, les chèques Sport et Culture, les commissions ou la rémunération variable et l’intervention pour la crèche des enfants.

Extra : Et si vous pouviez configurer vous-même une partie de votre salaire ?

4. Qu'est-ce qui les motive ?

Neuf ingénieurs sur dix sont satisfaits de leur premier emploi. En revanche, le salaire n’arrive qu’en cinquième position lorsqu’on leur demande ce qui les motive à travailler pour leur employeur. La reconnaissance et l'appréciation du travail sont en tête (97% y attachent de l’importance), suivies par les perspectives de développement (96,5%), les responsabilités professionnelles (86,5%) et les opportunités de carrière (83%). Plus de huit répondants sur dix (81%) pensent que la rémunération est importante en cas de premier emploi.

5. Qu'est-ce qui les dérange ?

Parmi les 15% des répondants qui ont changé d’emploi, deux éléments ont principalement motivé leur choix : le contenu de la fonction ne correspondait pas à leurs attentes (37%) ou le poste était à un niveau inférieur à ce qui était initialement prévu (14%).

En revanche, plus de trois quarts des ingénieurs interrogés affirment que leur premier poste correspond à leurs attentes ou à l'image qu'ils avaient du contenu de la fonction en question. En conclusion, la majorité des ingénieurs sont plutôt satisfaits de leurs débuts sur le marché de l’emploi.

À la recherche d’un (nouvel) emploi ? Consultez sans plus attendre nos postes vacants d’ingénieurs !

(wv/eh) - Source : ie-net, 2021, valeurs médianes

13 avril 2021
Jobs recommandés

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé