Vacances annuelles
Précédent

1 de 138

Suivant
Article suivant:

Les non-fumeurs bénéficient de 6 jours de congé supplémentaires

Avez-vous droit à des vacances jeunes ou européennes ?

vacsjeuneuro
Vous n’êtes pas enthousiasmé par le nombre de jours de congé dont vous bénéficiez ? Les vacances jeunes ou européennes pourraient vous intéresser. De quoi s'agit-il, qui y a droit et quelles en sont les conditions ?

Vacances européennes vs vacances jeunes

Pour bon nombre de travailleurs, les vacances jeunes et européennes sont un secret bien gardé. Et pourtant, sous certaines conditions, celles-ci peuvent vous permettre de bénéficier de jours de congé supplémentaires. En voici un bref aperçu.

LES VACANCES EUROPÉENNES

À qui sont-elles destinées ?

En principe, en tant que salarié, vous accumulez des droits aux congés pour l'année suivante grâce à votre performance professionnelle tout au long de l'année. Cependant, dans certains cas, vous n'avez pas droit au total des jours de vacances en raison de votre situation ou de votre statut. Le congé européen supplémentaire est donc destiné aux salariés qui :

  • travaillent pour la première fois en tant que salariés
  • passent du statut d'indépendant à celui de salarié ou du secteur public au secteur privé
  • reviennent travailler en Belgique après un séjour à l'étranger
  • reprennent leur activité après une période de chômage ou d'incapacité de travail, un congé parental, un congé de longue durée sans solde, un crédit-temps à temps plein, un congé thématique, etc.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Pour en bénéficier, vous devez avoir travaillé pendant au moins 3 mois au cours de l'année de votre demande de congé européen (période dite de démarrage), que ce soit ou non auprès d'employeurs différents.

Lisez aussi : Tout ce que vous devez savoir sur vos vacances

De combien de jours de congé est-il question ?

En tant qu’employé, vous avez droit à une semaine de vacances supplémentaires après votre période de démarrage de trois mois, en fonction de votre régime de travail. Ensuite, pour chaque période de 3 mois de travail, vous avez droit à une semaine de vacances supplémentaires. Vous déduisez ensuite les vacances ordinaires calculées sur les périodes prestées au cours de l'année précédente du nombre total de vacances supplémentaires accordées.

En tant qu’ouvrier, vos vacances supplémentaires sont calculées sur base du nombre total de jours de travail et de jours d'inactivité assimilés (maladie, congé de paternité, chômage économique...). Là encore, Les congés annuels sont déduits du nombre total de jours de congés supplémentaires accordés.

Remarque : dans les deux cas, vous ne pouvez prendre ces congés supplémentaires qu'une fois que vos jours statutaires réguliers ont été pris dans leur totalité.

FAQ : Réponses à toutes vos questions au sujet des vacances

Comment en faire la demande ?

Tout d'abord, vous informez votre employeur de votre intention de demander un congé européen. Ensuite, vous vous adressez à l'Office national des vacances annuelles (ONVA) via un formulaire de demande officiel. Cette demande peut être faite au plus tôt 15 jours avant la période de démarrage et au plus tard le 31 décembre de l'année de service des vacances en question.

Rémunérées ou non ?

Pendant vos vacances européennes, vous recevrez un pécule de vacances supplémentaire qui sera compensé avec le double pécule de vacances de l'année suivante.

Extra : Quel est le montant de votre pécule de vacances ?

LES VACANCES JEUNES

À qui sont-elles destinées ?

En tant que jeune diplômé, vous n'avez évidemment pas encore une année complète d'expérience professionnelle qui vous donnerait droit à 4 semaines de congés payés. Les vacances jeunes sont dès lors une alternative à la possibilité de prendre des congés payés. Ce type de congé est donc destiné aux travailleurs qui ont moins de 25 ans au 31 décembre de l’exercice de vacances.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Vous avez droit aux vacances jeunes si :

  • vous remplissez les conditions d'âge (voir ci-dessus)
  • vous avez travaillé pendant au moins un mois au cours de l'année où vous avez obtenu votre diplôme (ou terminé vos études)
  • vous avez un contrat de travail au moment où vous prenez les vacances jeunes
  • vous ne percevez pas de revenu de remplacement
  • vous avez déjà épuisé tous vos congés légaux, s'il y en a.

De combien de jours de congé est-il question ?

Si vous remplissez les conditions, vous avez droit, en tant que jeune, à 4 semaines de vacances jeunes. Comme pour les vacances européennes, les jours de congé annuel légaux sont déduits du nombre de jours de vacances jeunes supplémentaires octroyés.

Check : 10 conseils pour profiter pleinement de vos vacances

Comment en faire la demande ?

Là encore, vous devez d'abord le signaler à votre employeur avant de demander officiellement vos vacances jeunes à l'Office national de l'emploi (ONEM). Vous remettez ensuite le formulaire de demande dûment complété à votre institution de paiement ou à votre syndicat.

Rémunérées ou non ?

Les bénéficiaires des vacances jeunes reçoivent une indemnité de l'ONEM pour les jours de vacances en question. Celle-ci s'élève à 65% du salaire brut moyen (avec un maximum de 2.297,9 euros par mois) et, contrairement aux vacances européennes, n'est pas déduit du pécule de vacances de l'année suivante.

12 types de congé : lesquels vous concernent ?

(fd/eh)


28 juin 2023
D'autres ont également regardé