Un travailleur harcelé attend 22 mois pour réagir

Selon une étude d’une organisation américaine dédiée à la lutte contre le harcèlement au travail (Workplace Bullying Institute ou WBI), les collaborateurs qui ont été victimes d’harcèlement, n’entreprennent rien pour changer leur situation au travail durant grosso modo les deux premières années.

19 mars 2013

Partager

« Le harcèlement au travail est une forme d’abus qui nuit gravement à la santé », explique Gary Namie, psychologue social et directeur du WBI.

Pour savoir ce que la loi entend par harcèlement au travail, lisez notre article.

22 mois de harcèlement

Une enquête en ligne menée à grande échelle montre que les travailleurs victimes de harcèlement attendent quelque 22 mois avant d’entreprendre quelque chose pour arrêter le comportement abusif de leurs collègues ou de leur patron.

Pendant tous ces mois, les travailleurs se laissent harceler. Ils souffrent d’un stress permanent qui les conduit à de mauvaises décisions et qui finit par rejaillir sur leur santé.

Sources : Express.be & Today.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.