Trop peu d’expérience ? Voici 9 conseils pour décrocher un job malgré tout

Évidemment si vous agissez comme des centaines d’autres candidats, vous aurez des difficultés à trouver un emploi sans aucune expérience. Alors, approchez la question sous un angle nouveau ! Voici 9 tuyaux pour vous mettre sur la bonne voie.

13 octobre 2014

Partager

CV

1. Ajoutez une rubrique ‘expérience’ sur votre CV

Ajoutez une rubrique ‘expérience’ sur votre cv, vous pourrez y mettre tout ce qui est utile à savoir comme vos stages, votre travail de fin d’études, un projet, des jobs d’étudiant, du volontariat… Ecrivez tout ce qui peut être significatif en termes d’expériences pour l’emploi convoité.

Exemples :

  • Vous avez travaillé en tant qu’étudiant dans un snack. Vous étiez à la caisse et au comptoir ‘pains garnis’. Vous avez donc appris à traiter avec les clients, à travailler vite, à prester sous tension.
  • ‘Pendant mon temps libre, je travaille comme volontaire dans un petit festival de musique. Je contribue à l’organisation, je m’occupe des problèmes pratiques’.
  • ‘Pour mon travail de fin d’études, j’ai étudié les problèmes d’adaptation dont souffrent les épouses de cadres en déplacement à l’étranger pour leur boulot. J’ai ainsi appris à travailler de manière structurée, à mener des interviews et à côtoyer d’autres nationalités.’

2. Approfondissez

Consulter le site de l’entreprise avant de solliciter semble une évidence. Et pourtant, beaucoup s’arrêtent à cette étape. Vous ferez néanmoins la différence en approfondissant vos recherches : actuellement, quelles sont les opportunités s’offrant à l’entreprise auprès de laquelle vous postulez, et quelles sont les frustrations qui y règnent ?

Appelez quelqu’un qui travaille dans l’organisation ou dans le secteur, et étudiez leurs projets et leurs difficultés. Dans quoi l’organisation serait-elle prête à investir un million pour résoudre un de ses problèmes ?

Utilisez cette information pour rédiger un CV sur mesure.

Cherchez aussi quels types d’individus y travaillent. Coller à la culture d'entreprise est essentiel. Si vous n’avez aucun courage pour mener ce type de recherche, c’est sans doute parce que vous ne sollicitez pas pour le bon job. Si vous manquez d’enthousiasme, vous aurez des difficultés à vous défendre et à prouver votre valeur ajoutée.

3. N’envoyez jamais la même lettre ni le même CV à plusieurs employeurs

« Conseil bien connu de tous mais, nous l’observons, beaucoup de jeunes candidats envoient systématiquement les mêmes dossiers de candidature », explique Joke Bosch, coach en recherche d’emploi au VDAB. « Les employeurs s’énervent souvent car les CV ne mentionnent que ce que les candidats estiment important et non ce qui peut intéresser l’employeur. Que veulent-ils savoir ? En quoi leur offre d’emploi vous interpelle et quels sont les éléments qui font que vous êtes le bon candidat ? Vous ne pourrez le montrer que si vous adaptez votre lettre et votre CV à chaque offre d’emploi. »

4. Cherchez des preuves convaincantes

Cherchez à illustrer que vous disposez bien des caractéristiques et des compétences recherchées dans l’offre d’emploi. Vous pouvez déjà les évoquer dans votre lettre et les utiliser ensuite lors de l’entretien d’embauche.

Exemples :

  • Des preuves que je suis capable de gérer des conflits ? Je suis cheftaine et j'ai participé à un mouvement de jeunesse l'année passée. Tout se passait mal : planning, lieu de séjour, activités, paiement… L’équipe était sous tension. Les réunions se déroulaient dans une atmosphère conflictuelle. Je réussis néanmoins à calmer les esprits en listant tout ce qui n'allait pas et en attribuant une tâche spécifique à chacun.
  • Suis-je un collaborateur dynamique ? Certainement. Etant encore à l’école, j'ai commencé à multiplier mes activités : participation à l’association estudiantine, ativités sportives, entretien de ma maison, travail dans un café pour gagner un peu d’argent,... Tout en combinant ces activités, j’obtins mon diplôme sans aucun problème.

5. Candidatures spontanées

N’attendez pas de voir une offre d’emploi qui vous plaise. Envoyez des candidatures spontanées. «  Pour les employeurs, c’est positif. Cela prouve votre enthousiasme et votre sens de l’initiative », explique Joke Bosch (VDAB) : « En plus, vous vous distinguez de tous les autres qui attendent qu’il y ait une offre d’emploi pour réagir. Postuler ainsi n’a de sens que si vous y réfléchissez bien avant. Votre lettre doit expliquer les raisons pour lesquelles vous voulez travailler pour cette firme, et ce la manière la plus personnelle possible. »

6. Cherchez à établir des connexions offline

Vous ne faciliterez pas votre recherche d’emploi en vous contentant d’envoyer des mails et à vous connecter virtuellement aux profils intéressants. Cherchez par exemple sur LinkedIn dans quelle mesure vous pouvez vous connecter à l’entreprise, à quels niveaux de votre réseau les membres du personnel se situent-ils sur le réseau social. Si vous arrivez à trouver quelqu’un qui travaille dans l’entreprise en question, tentez de le joindre par téléphone.

Vous multiplierez vos chances si vous connaissez une personne dans l’entreprise, surtout si celle-ci transmet elle-même votre CV au département RH.

Il y a en effet beaucoup d’offres d’emploi publiées un peu partout. Alors, en réseautant, vous aurez une longueur d’avance sur vos concurrents et en serez informé plus tôt.

7. Demandez du feedback

Vous n’avez pas de réponse à votre candidature ? Personne ne vous recontacte après l’entretien ou les tests ? Prenez les devants et demandez du feedback. Ne le faites pas par mail, privilégiez l'appel téléphonique. Vous risqueriez de ne pas recevoir de réaction à un simple e-mail. En tant que candidat, vous avez droit à des explications. Même si vous ne passez pas le premier tour. Ce feedback n’est pas à négliger, il peut être riche d’enseignement.

8. Faites comme si vous étiez engagé

Positionnez-vous comme la meilleure solution au problème de l’entreprise, mais ne parlez pas éternellement des choses qui sont exceptionnelles dans votre profil.

Qu’est-ce qui fait que vous êtes engagé ? Lorsque le recruteur est convaincu que vous êtes le seul à répondre à ses problèmes. C'est à ce niveau que vous devez effectuer des recherches au préalable (cf conseil n° 2) ou alors, tâchez de poser les bonnes questions lors de l’entretien de sélection. C’est ainsi que vous pourrez vous profiler de la meilleure manière qu'il soit.

Dans la plupart des conseils en matière de candidature, il est dit que vous devez d’abord parler de vous et en fin d’entretien, poser des questions. Eh bien, non ! Entamez la discussion avec vos points d’interrogation et entrez directement dans le vif du sujet : quelles opportunités ou quels dangers l’entreprise et le secteur rencontrent-ils ?

Celui qui est engagé n’est pas forcément celui qui paraît avoir le plus beau profil sur papier. Non, le job va à celui que l'on sent comme le plus apte à travailler au sein de l'équipe.

Dans votre mail de remerciement, vous pouvez par exemple envoyer une liste d’adresses internet traitant des préoccupations du moment avec une synthèse rédigée par vos soins. Ou alors, vous communiquez les coordonnées de quelqu’un qui serait susceptible de pouvoir les aider. S’ils ont par exemple besoin d’un nouveau logo, pourquoi ne pas en concevoir un et l’envoyer, ou les mettre en contact avec un bon designer ? Commencez à travailler pour l’entreprise comme si vous aviez un pied dedans. Ne négociez pas votre salaire ni votre véhicule de fonction avant d’avoir montré ce que vous valez. Quand ils vous voudront, il sera plus aisé d’obtenir ce que vous souhaitez.

9. Soyez patient

Ne paniquez pas trop vite. Les jeunes chercheurs d’emploi n’ont généralement pas d'idée réaliste quant au temps que cela prend pour décrocher un emploi. Ils voient la vie en rose. Ils attendent de trouver un job après avoir sollicité 4 mois mais, en réalité, cela prend en moyenne presque le double de temps.

(sc) - Sources : blog.brazencareerist.com & VDAB 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.