Quid en cas d'accouchement tardif ?

8 septembre 2008

Partager

Prenatale rust bij laattijdige bevalling

Ces journées supplémentaires ne seront pas déduites de votre repos postnatal. Concrètement : si votre accouchement est prévu le 15 septembre, que vous arrêtez le travail le 4 août (soit six semaines avant la date de naissance supposée) et que vous n'accouchez que le 22 septembre, vous aurez eu un repos prénatal de 7 semaines sans raccourcir pour autant votre repos postnatal.

Si toutefois vous n'avez arrêté le travail qu'une semaine avant la date de naissance supposée afin de pouvoir prolonger votre congé postnatal de cinq semaines et que vous accouchez plus tard que prévu, vous devrez déduire les jours de retard de la période de congé prénatal à reporter. Concrètement : si vous devez accoucher le 15 septembre, que vous arrêtez de travailler le 8 septembre, mais que votre enfant ne voit finalement le jour que le 22 septembre, vous ne pouvez reporter que quatre semaines de congé prénatal au lieu de cinq.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.