Le secteur des soins de santé recherche des ambassadeurs

Le secteur de la santé est à la recherche de personnel mais emploie trop peu de personnes issues de l’immigration. Des initiatives ont récemment été prises afin d’y prôner la diversité culturelle.

Sous la devise "Chaque talent est important", plusieurs organisations ont décidé d’aider les personnes issues de l’immigration à trouver du travail dans les secteurs sans but lucratif. Selon les dernières observations, plus de 60.000 d’entre elles seraient à la recherche d’un emploi. Il y a également de plus en plus de diversité dans la clientèle des organismes sans but lucratif et cela ne se reflète pas toujours dans les membres du personnel.

Grâce à un projet du FSE (Fonds social européen), le VDAB, le forum des minorités, l’ambassadeur de la santé flamande, le Vivo et le Verso veulent aider les demandeurs d'emploi d'origine étrangère à intégrer le secteur sans but lucratif. "Vous remarquerez que, de nos jours, bon nombre d’employés d’un certain âge travaillent dans les soins de santé. Nous aurons besoin de travailleurs d'origine étrangère afin de gérer l’afflux de patients suite aux nombreux départs à la retraite", explique Klaartje Theunis, président du Verso et actif au sein de l’organisation Zorgnet-Icuro. En mettant en relation différents acteurs du secteur des soins de santé, Zorgnet-Icuro a également pris part à cette initiative.

Parrains

Attirer les personnes d'origine étrangère dans le secteur des soins de santé se déroule de diverses manières au sein du projet "Chaque talent est important". En ce moment, une initiative est en cours et celle-ci demande aux travailleurs ayant des origines étrangères de témoigner à propos du secteur social dans des vidéos promotionnelles. "Pour ce faire, nous avons besoin d'ambassadeurs", poursuit Sarre Casteels, chef du projet diversité du Vivo.

C’est ainsi que les organisations régionales concernées organiseront le 'salon du profit social' l’automne prochain. Les personnes issues de l'immigration pourront s'y présenter et seront introduites à des employeurs potentiels. "Nous invitons également les ambassadeurs à venir parler de leur emploi dans le secteur", demande Sarre Casteels. L'organisation est à la recherche de 'parrains', à savoir des personnes ayant une expérience et qui souhaitent guider ou s’occuper de nouveaux arrivants dans le secteur. "Notre but est de renforcer les compétences professionnelles des participants, et ce notamment par le biais de formations pour postuler correctement", conclut Sarre Casteels.

(eh) - Plus d'informations : Vivosocialprofit.org/ieder-talent-telt 

20/06/2017

  • 20 juin 2017