Mon salaire

Le salaire d’une frituriste : environ 3.500 euros net par mois

Sandy Siebens (38 ans, Puurs)
  • Profession : exploitante de friterie
  • Privé : mariée, 3 enfants
  • Salaire brut : +/- 7.000 euros
  • Salaire net : +/- 3.500 euros

Sandy Siebens (38 ans) exerce une profession typiquement belge. Nous lui avons demandé combien cela rapporte...

Quel est votre métier ?

Avec mon mari, je tiens une friterie. Depuis 17 ans déjà. A l’époque, nous avions repris la baraque où nous allions toutes les semaines manger des frites. Mais elle n’était pas pratique et nous n’étions jamais à la maison. Nous avons donc acheté un bâtiment pour aménager la friterie au rez-de-chaussée et habiter au-dessus. Ainsi nous pouvons mieux combiner le travail avec l’éducation les enfants. Pour ce qui est de la friterie, bien que nous répartissions les tâches, il faut être capable de tout faire. Je me charge des commandes et des accords avec les fournisseurs mais je sais aussi m’occuper des frites, naturellement !

Ce travail vous plaît ?

C’est un travail agréable. J’aime avoir des conversations avec les clients, mais pendant les rush, c’est compliqué. Les gens ont toujours des histoires à raconter et je trouve cela amusant. Surtout quand j’entends d’abord la version de la maman pour ensuite entendre la version de la fille.

Combien d’heures travaillez-vous par semaine ?

Nous fermons les mercredis et jeudis. Avant, nous avions un seul jour de fermeture mais dans l'intérêt de nos trois enfants nous en avons maintenant deux. Les autres jours, nous ouvrons de 11h30 à 13h30 et de 16h30 à 23h. Avant, nous ouvrions jusqu’à 2h du matin le week-end mais nous avons arrêté cela. A ces heures, on reçoit quand même souvent des personnes ivres.

Que pensez-vous de vos revenus ?

J’ai toujours pu faire ce je voulais et je suis donc contente de ce que je gagne.

Parvenez-vous à économiser ?

Nous avons continuellement investi dans notre maison et dans notre affaire. C’est ça, nos économies.

Quelle dépense vous fait plaisir ?

Tout ce qui rend heureux nos enfants.

Faites-vous plus attention en raison de la crise ?

Nous n’avons pas encore subi les conséquences de la crise. Ce sont plutôt les travaux routiers qui nous ennuient. Nous faisons régulièrement des actions de promotion. Tous les ans, nous distribuons un dépliant. Quand nous avons installé un système d’aspiration d’air qui récupère la chaleur, tous les journaux ont parlé de nous. Cela nous a fait une bonne publicité. Et autour du 17 septembre, nous offrons toujours des frites gratuites pour fêter l’anniversaire de la friterie.

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

Je continuerais à travailler mais peut-être pas autant. L’oisiveté ne m’attire pas du tout.

(kc) 

Accepteriez-vous de parler de vos revenus ? Envoyez-nous un mail à l’adresse online@jobat.be et nous vous recontacterons ! 

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Plus d'info Indépendant & Activité complémentaire , Combien vaut mon travail? , Mon salaire

09/04/2013