Le salaire d’un conseiller en climat : entre 2200 et 4000 euros bruts

Jan Janssen (30), Bruxellesl
  • Profession : conseiller freelance en climat et durabilité
  • Privé : célibataire, sans enfant
  • Salaire brut : entre 2200 et 4000 euros
  • Extras : la satisfaction, un panier de fruits bio

Nous avons demandé à Jan Janssen (30) de Bruxelles ce qu'il pense de son boulot et de son salaire ...

Quel est votre travail ?

En tant que conseiller freelance chez CO2logic, je calcule, je réduis et je compense l’empreinte en CO2 des gouvernements, organisations et particuliers. Mes conseils minimalisent leur impact sur le climat et offrent un guide pour l’organisation d’activités durables. Si quelqu’un qui vole fréquemment veut par exemple compenser les rejets de gaz à effet de serre de ses voyages par avion, il peut soutenir un projet d’énergie renouvelable dans un pays en voie de développement. Nous inventons également des modes d’emploi pour l’organisation durable d’évènements.

Aimez-vous exercer votre travail ?

Absolument. Je suis extrêmement motivé et mon travail me donne une énergie positive. De plus, CO2logic est une petite équipe avec des collègues sympas du même âge. On travaille dur dans une ambiance décontractée et joviale. Même si le travail indépendant est notre philosophie de base, les décisions stratégiques sont prises en groupe.

Que pensez-vous de votre revenu ?

L’argent n’est pas la motivation primordiale pour ne pas exercer un boulot. M’amuser tous les jours tout en réalisant une plus-value est bien plus important. Mon salaire net variable dépend du nombre de projets. En principe, j’y trouve mon propre plaisir sans trop faire attention aux sous, donc je suis satisfait.

Economisez-vous ?

Je ne comprends pas vraiment où passé tout cet argent, mais en fait je n’économise pas beaucoup.

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

Le loyer, les voyages et offrir des repas ou des tournées à mes amis dans des restaurants et cafés sympas de Bruxelles.

A quoi ne consacrez-vous absolument pas vos dépenses ?

Un service désagréable et des ‘chichis’ vraiment trop chers, comme du champagne dans une discothèque ou des produits de marque.

Et quelle dépense vous fait plaisir ?

A des produits Fairtrade biologiques, quelque chose de culturel ou un bon repas ou un verre en bonne compagnie.

De quoi rêvez-vous ?

Une société créative, chaleureuse et solidaire.

(mr) 

DISCLAIMER
Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations données ci-dessus. Elles ont été obtenues lors d’un entretien personnel avec la personne en question. Certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité. Elles donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction.
 

Plus d'info Mon salaire

25/07/2012