La moitié des employés souhaite commencer à travailler plus tôt

La chanson "9 to 5" de Dolly Parton est de notoriété publique depuis un certain temps. Il s'avère cependant que, de nous jours, ce titre devrait subir quelques modifications.

1 août 2014

Partager

Selon une étude du consultant LogMeIn, qui a interrogé quelque 1500 employés britanniques, il ressort que plus de 48% des travailleurs désirent arriver au bureau avant 9h du matin. Commencer plus tôt serait bénéfique pour la gestion de leur planning quotidien.

Evolution

Interrogé par rapport aux résultats de cette étude, Stephen Duignan, Marketing Manager chez LogMeIn, y voit une évolution logique : "La journée traditionnelle de 9h du matin à 5h du soir devient de moins en moins courante. Les intéressés préfèrent souvent un démarrage plus matinal de leurs activités voire des lieux de travail alternatifs leur permettant de mieux concilier leurs obligations personnelles et professionnelles."


L’enquête montre par ailleurs que la moitié des travailleurs voudraient bénéficier de conditions de travail flexibles afin de rééquilibrer leur vie de famille et leur vie professionnelle. En effet, 34% déclarent qu’en cas d’instauration d’horaires flexibles, ils se tiendraient au schéma de travail traditionnel.

Système flexible

Ce changement de mentalité chez les employés représente-t-il un obstacle pour les employeurs ? " Les entreprises disposent des technologies nécessaires, comme par exemple les applications Cloud, et peuvent donc tout à fait permettre à leur personnel de fonctionner correctement au sein d’un système flexible ", estime Duignan.


La flexibilité est de plus en plus appliquée et revêt différentes formes. En ce moment, elle est surtout exploitée pour les employés qui veulent prester à distance (41%) et permet également de mieux répartir le temps de travail. En effet, la finalité est de pouvoir accomplir la charge de travail d’une semaine d’activité sur un plus petit nombre de jours (29%). Les collaborateurs peuvent ainsi "comprimer" leurs heures de travail, en évitant par exemple de perdre du temps lors des trajets reliant le domicile au lieu de travail.


En outre, il est également possible d'avoir recours à la flexibilité afin de gérer autrement son agenda personnel et de s'octroyer plus de temps libre. 25% des travailleurs faisant usage des horaires flexibles le font pour accorder leur travail à leur rythme personnel en toute fluidité, et ainsi se donner du temps pour respirer.


A quand le remix du "9 to 5" de Dolly Parton version 21ème siècle ?


(EH)(SC) Sources : HR Review / Express.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.