Etes-vous aussi infobèse ?

46% des salariés seraient tous les jours en surcharge d’infos, les trouvant lourdes et indigestes. Et vous ? Faites le test pour savoir si vous êtes aussi en surcharge.

20 juin 2012

Partager

D'après le sondage One Poll mené auprès de 1000 salariés en mars 2012 pour la société de logiciels de travail collaboratif Mindjet, 68 % des personnes interrogées reçoivent jusqu'à 100 mails par jour, 46 % des interviewés se plaignent de ne pouvoir digérer la surcharge d'informations, souffrant d'infobésité. Pour 40% des sondés, 80% des mails ne seraient pas lus !

Trop d'info tue l'info

Les mails, de plus en plus volumineux et indigestes, remplissent nos messageries, ils finissent au panier sans être lus à fond, ni traités ou dans le tiroir à oubli d’un dossier email, ou encore vite refilés comme une patate chaude au voisin. Le chiffre serait en plus largement sous-estimé selon Jean Renard, directeur Europe du Sud de la société Mindjet. « Parmi les interviewés dont 46% se disent incapables de digérer toutes les infos reçues, 17,3% avouent leur incapacité à gérer ces flux et 6,7% disent même ne plus rien contrôler. »

80% des mails s’évaporent, pour 40% des interrogés

Stop ! Le salarié, gavé de messages, d’infos tout azimut, de tweets, de d’appels, de SMS… n’arrive tout bonnement plus à suivre. Son cerveau trop sollicité sature et ne parvient plus à évaluer le bien-fondé des messages reçus (pour 21,8% des sondés). Il n’excelle pas dans le multitâche, explique le neurobiologiste Mo Costandi réagissant à l'enquête.

Gaspillages

Le gavage d’infos conduit à de gros gaspillages : seuls 26,4% des sondés liraient leurs mails en entier, 40% se limiteraient à moins de 20% des mails reçus, zappant à une autre activité. Les annexes, concernant un quart des envois, ne seraient consultées que par 28,5% de leurs destinataires. Désemparé, on n’a plus la présence d’esprit de scanner sur le moment l’info utile. On y revient donc, mais sans la trouver tout de suite dans la masse de mails.

Les pertes de temps et d’énergie en chiffres

Ces allers-retours ont un prix selon le calcul de Jean Renard (Mindest) :

  • en gros 25 minutes par personne et par jour,
  • soit 95 heures de travail perdues par an,  
  • soit 1 855 euros par an sur la base d'un salaire moyen de cadre

Et vous, comment gérez-vous le flux d'informations ? Dominant ou dominé ? Faites le test sur : www.calculermoninfobesite.fr  

(sc) - Sources : LEntreprise.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.