Comment prendre votre démission avec élégance ?

Les séparations font souffrir, même au travail. Le niveau de douleur engendré se trouve entre vos mains. Rassurez-vous, il existe une manière élégante de prendre votre démission.

9 juillet 2018

Partager

Vous êtes fin prêt et avez pris votre décision. Il est temps de passer à autre chose. Vous avez un nouvelle opportunité d'emploi ou comptez travailler comme indépendant. Il ne vous reste plus qu'une question quelque peu pénible à résoudre : comment vous débarrasser de votre job actuel ?

Voici l'avis de Katrin Van de Water, coach et figure emblématique de 'Passion for Work' : "Vos collègues, clients, votre patron ou encore l'entreprise pour laquelle vous travaillez deviendront peut-être des partenaires potentiels d'ici une dizaine d'années. Personne ne reste éternellement à son poste et vous ne savez jamais ce que l'avenir peut réserver. Vous ne pouvez pas non plus prédire l'endroit où vous vous trouverez dans 10 ans. J'ai un jour appris la chose suivante dans un cours de business : 'Ils doivent vous connaître, vous aimer, vous faire confiance et acheter ce que vous leur proposez. Ce facteur aimer-faire confiance est très influencé par la manière dont vous remettez votre démission et dessinez la suite de votre carrière."

Katrin Van de Water est la force motrice de Passion for Work. Elle aide les personnes âgées entre 30 et 40 ans qui souhaitent opérer des changements au niveau de leur carrière. Pour lancer sa propre entreprise, elle a aussi dû remettre sa démission en tant qu'employée. "De 2000 à 2003, je travaillais avec plaisir comme consultante en recrutement chez Randstad. Après trois ans, je trouvais qu'il n'y avait plus de possibilités de croissance. C'est avec le cœur lourd (et les larmes aux yeux) que j'ai donné ma démission. Malgré le fait que mes collègues et mes clients allaient beaucoup me manquer, j'ai tout de même senti qu'il était temps de passer à autre chose et explorer de nouveaux horizons. J'ai appliqué les conseils ci-dessous et peux désormais vous dire que je suis restée amie avec des collègues de l'époque. En effet, je suis même la marraine de la fille d'un ancien collègue. Cinq années après avoir quitté Randstad, j'ai pu y travailler en tant que freelance au sein de la division outplacement. La direction de ce département nous a même envoyé des collaborateurs internes pour nous coacher. Je me remémore cette période avec beaucoup de plaisir et suis encore et toujours une ambassadrice de Randstad."

Prendre sa démission avec élégance : 8 conseils

En plus d'écrire votre lettre de démission, vous veillerez particulièrement à :

1. Essayer d'être le moins émotif possible

"Dites à votre supérieur que vous souhaitez mettre un terme à votre collaboration et expliquez-en les raisons", explique Katrin Van de Water. "Est-ce une question de divergence en termes de valeurs ? La fonction ne correspond plus à vos attentes ? Les possibilités de développement sont inexistantes ? Remerciez votre manager pour les bons moments passés dans l'entreprise ainsi que les opportunités qui vous furent offertes. Essayez d'être le moins émotif possible, même si votre départ a lieu dans des circonstances quelque peu délicates."

2. Prendre vos responsabilités

Faites leur clairement savoir qu'il s'agit de votre propre décision. Communiquez les raisons de votre choix afin que vos collègues restant dans l'entreprise n'aient plus à se poser des questions. Ils ont besoin et envie de continuer à travailler sans zone d'ombre.

3. Ne pas couper complètement les ponts

Vous pouvez d'une manière ou d'une autre tenter de rester en contact avec votre employeur en travaillant comme freelance ou consultant. Lors de votre départ, mentionnez que vous êtes intéressé par des petites missions périodiques. Si vous ne le souhaitez pas, restez tout de même en contact. Planifiez de temps en temps un lunch ou restez connecté via les réseaux sociaux.

4. Reconnaître l'impact pour les personnes qui restent dans l'entreprise

Si vous vous en allez, vos tâches devront temporairement être effectuées par vos collègues. Parlez-en avec eux afin qu'ils ne soient pas rancuniers à votre égard. Ne restez pas trop longtemps sans rien dire. Ils pourraient penser que vous les jugez incapables de reprendre votre travail.

5. Ecrire une lettre de démission

Une brève lettre de démission vous garantira d'avoir une trace écrite de votre démarche. Cela vous permettra également d'inscrire tout ce que vous souhaitez sur papier.

6. Terminer ce que vous avez commencé

"Faites de votre mieux jusqu'au dernier jour. Terminez ce que vous avez commencé et offrez la même qualité de travail qu'à vos débuts. Facilitez la tâche de votre successeur en inscrivant les mots de passe et autres informations pertinentes sur papier", poursuit Katrin Van de Water.

7. Fêter vos années de collaboration

"Fêtez vos années de collaboration et remerciez votre patron et vos collègues. Informez vos clients que vous ne travaillerez plus après telle date et mentionnez les coordonnées de la personne à qui ils peuvent s'adresser."

8. Adapter votre profil LinkedIn après votre dernier jour de travail

Mettez votre situation professionnelle à jour sur LinkedIn. Faites cela quand vous avez quitté votre job actuel et mentionnez-y votre nouvelle fonction. Ajoutez le plus de collègues possible à votre réseau.

Tous nos remerciement à Katrin Van de Water, fondatrice de 'Passion for Work', pour ses précieux conseils. 'Passion for Work' vient en aide aux personnes âgées de 30 à 40 ans qui souhaitent réorienter leur carrière professionnelle mais ne savent pas comment s'y prendre.

(eh/jy)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.