9 fautes de communication qui nuisent à votre carrière

Travailler dur des années durant pour se créer une carrière professionnelle et tout détruire en une seule remarque, cela peut parfois arriver. Alors mieux vaut réfléchir avant de raconter cette grosse plaisanterie de bar. Voici encore d’autres bêtises à éviter.

1. Des commentaires racistes

Faut-il le dire que cela peut ruiner votre carrière ? Si vous pensez vous faire des amis ainsi, vous vous trompez lourdement. C’est vexant et cela ne fait que prouver que l’intelligence émotionnelle, ce n’est pas votre fort. Or, c’est fondamental au niveau management. A moins que vous ne précisiez bien clairement que vous blaguez. Mais cela n’empêchera pas que ceux qui ne vous ne connaissent pas bien comme votre patron, risquent de croire que vous le pensez vraiment.

2. Pleurer

Les larmes sur le lieu de travail ne sont pas bienvenues. Certainement chez les hommes, cela déforce leur puissance aux yeux d’autrui. Mais cela ne sert pas plus la carrière des femmes. Règle tacite à observer au travail : contrôler ses émotions. Une exception toutefois : lors d’une fête pour le départ d’un collègue, vous pouvez toujours renifler à l’aise dans votre mouchoir.

3. Jurer

Pourquoi jurer sur la tête de votre enfant ou sur la tombe de votre grand-mère ? Ce n’est pas conseillé. Nos collègues nous connaissent mieux qu’on ne le pense. Si vous êtes droit dans vos bottes et dites la vérité, pourquoi vous sentir obligé d’insister ? C’est comme si vous n’étiez pas sûr de vous ou que vous aviez quelque chose à cacher.

4. Blagues déplacées

Vous le savez bien, des collègues qui passent leur temps à raconter des blagues dont personne ne rit, cela finit par énerver tout le monde et les regards se tournent ailleurs. C’est peut-être agréable d’avoir une tel individu dans son équipe, mais ce n’est pas lui qu’on invitera à une réunion importante.

5. Babioles

La communication non verbale est importante. Si vous tripotez vos vêtements ou votre gsm, vous paraissez ne pas être à l’aise ou ne pas estimer que les autres ont quelque chose d’important à dire.

6. Flirter

Faut-il aussi préciser que flirter entache votre réputation professionnelle ? Même un flirt pour s’amuser peut vite être interprété de travers. Mais cela veut pas dire non plus qu’une plaisanterie entre collègues qui se connaissent depuis longtemps sera nocive. Personne n’a envie de rester toute la journée derrière son bureau sans broncher ni se détendre.

7. Les gros mots

Les jurons ne sont pas du tout professionnels. On laisse tous échapper un nom de dieu un jour ou l’autre. Mais ceux qui passent leur temps à jurer à tort ou à raison ne font pas bonne impression. Si vous voulez monter, le mieux est d’arriver à garder vos émotions sous contrôle et à rester stratégique.

8. Eviter de regarder dans les yeux

Ce n’est pas donné à tout le monde de regarder droit dans les yeux. Mais éviter le regard de l’autre signifie selon les experts en langage corporel que vous mentez, ou que vous êtes peu sûr de vous ou que vous avez quelque chose à cacher. Dans une réunion, cela peut donner l’impression que vous êtes désintéressé. En regardant l’autre dans les yeux, vous lui montrez aussi que vous l’écoutez.

9. Caqueter

Trop parler ce n’est pas bon. Cela affaiblit ce que vous voulez dire. Exprimer votre avis de manière claire et cohérente, c’est nécessaire pour monter. Avec des moments de calmes et des pauses, vous assoirez votre position avec puissance. Laisser du temps après avoir émis une réflexion importante ou une opinion donne plus de force à ce que vous dites. Mais attention, trop penser à ce que vous allez dire ou faire et à comment procéder n’est pas bon non plus. Et être trop dur en négociation amène carrément à une fin de non go.

Plus d'info Comportement indésirable au travail

10/12/2012