6 conseils pour obtenir le salaire que vous méritez

le salaire que vous souhaitez

Si l’état du marché du travail prive les candidats de certaines marges de négociation salariale, cela ne signifie nullement accepter la première offre les yeux fermés !

6 conseils pour négocier le meilleur package salarial...

1. Estimez votre valeur

Il existe plusieurs moyens pour obtenir une idée claire de votre valeur sur le marché de l’emploi. Voici 5 outils pour connaître le salaire qui correspond à la fonction qui vous intéresse.

2. Renseignez-vous sur la politique salariale de l’entreprise

A moins d’avoir des relations au sein de l’entreprise, cette information sera dure à trouver. Allez toujours faire un tour sur internet et faites fonctionner votre réseau.

3. Visez juste mais soyez ambitieux

Immanquablement, lors d’un entretien d’embauche, votre interlocuteur demandera quelles sont vos ambitions salariales. On entend quelquefois que le jeu consiste à ne pas lâcher de chiffres. Que le recruteur risque de penser que vous êtes incompétent ou désespéré si vous visez trop haut et que vous risquez de ne pas plus être dans la course si vous visez trop haut. En visant trop bas, vous risquez certainement de passer à côté d’un plus beau salaire. Dans le cas contraire, l’employeur peut encore répondre qu’il prévoit une rémunération moins élevée pour le poste.

4. Réfléchissez à la rémunération globale

La solution ? Fixez la valeur globale d’un package salarial qui vous convient et abordez les avantages extralégaux disponibles dans cette entreprise. Etaient-elles indiquées dans l’offre d’emploi ? Si vous ne possédez pas ces informations, présentez les avantages dont vous disposiez dans votre job précédent. Maintenant, si l’employeur insiste pour recevoir un chiffre, donnez-lui votre idéal de salaire.

5. N’acceptez pas la première offre

S’ils proposent un chiffre, faites une contreproposition constructive : bien sûr, vous êtes flatté de cette proposition et enthousiaste à l’idée de rejoindre cette équipe, mais vous souhaiteriez un peu de temps pour évaluer certains aspects. Vous pouvez, dans un second temps, espérer négocier encore 10% de plus sur l’offre, en salaire ou en avantages extralégaux.

6. Un dernier conseil : ne mentez pas sur votre salaire précédent

Rien ne sert de jouer au plus fin : si vous mentez sur votre salaire précédent et que votre futur employeur s’en aperçoit, la confiance sera rompue. Il n’est pas si compliqué pour lui de vérifier.

Plus d'info Gagner plus / moins , Entretien d'embauche , Conseils pour solliciter

17/06/2013