10 arguments courants contre le paysager

open space

Les grands paysagers où chacun voit et entend ses voisins à longueur de journée sont un vrai cauchemar pour beaucoup. Selon une enquête récente de Fast Company, voici les dix raisons principales pour lesquelles l’open space est tant haï.

1. Le bruit

Le bruit de nos collègues qui tapent, éternuent, toussent, mangent ou téléphonent nous empêche littéralement de nous concentrer.

2. Les interruptions intempestives

Un collègue qui vient vous demander s’il peut vous raconter avec force détails des cancans sur son voisin semble être des plus anodins. Comme il n’y a plus aucun obstacle, tout semble permis pour se déranger l’un l’autre.

3. Plus de vie privée

Vous apprenez sans doute à mieux connaître vos collègues, certes, vous finissez même par savoir mieux qui ils sont que votre conjoint. Naturellement, vous n’avez plus vraiment de vie privée une fois que vous vous retrouver serrés ainsi les uns aux autres. Plus moyen de s’avachir en paix sur sa chaise, voir de pousser un petit roupillon, vous êtes tout de suite repéré.

4. Plus possible d’échapper à la discussion

Si vous ne voulez pas vous faire passer pour un asocial, vous n’avez plus le choix, il vous faut prendre part à la conversation. Peu importe que vous ayez envie ou non de bavarder. D’ailleurs que vous ayez aussi envie de travailler, quasi tout le monde s’en fiche.

5. Votre écran est aussi à la vue de tout le monde

Visiblement cela ne gêne personne de venir regarder par dessus votre épaule si vous êtes occupé à travailler. Selon la place que vous occupez, vous pouvez être ainsi observé par une bonne dizaine de collègues.

6. Odeurs indésirables

Un mélange d’odeurs peu appétissantes ne favorise certainement pas votre productivité. Parfums, déodorants, mais aussi odeurs de cuisine, tout cela se mêle joyeusement dans un open space.

7. Des casques partout

Les collaborateurs qui, pour se concentrer, ont besoin de s’isoler du reste du monde, portent un casque toute la journée. Autant dire que toute forme de communication devient tout simplement impossible.

8. Plus moyen de téléphoner à l’aise

On ne parvient plus à tenir une conversation au téléphone sans que tout le monde ne l’entende. Que cela soit privé ou professionnel, l’entièreté du paysager peut se mettre à vous écouter à cœur joie.

9. Pas d’espace à soi

Un bureau rien qu’à soi, de nos jours ? Mais vous rêvez, c’est un luxe ! Certainement avec des espaces de travail flexibles, les dossiers non entamés deviennent pour ainsi dire monnaie courante. Et puis, les photos des enfants, une belle plante, tout cela n’est plus possible non plus.

10. Pour pouvoir travailler à l’aise, vous venez bêtement tôt le matin ou restez tard le soir

Les bureaux cockpits et les salles de réunion sont toujours occupés, donc quel endroit vous reste-t-il pour entreprendre au calme la rédaction d’un rapport ? Deux possibilités : ou bien vous venez tôt le matin quand il n’y a encore personne, ou bien vous restez tard, jusqu’à ce que tout le monde soit rentré à la maison.

(tc)

Tim Christiaens est le fondateur de Time Management Company et auteur de Win Tijd Op Jouw Manier. (Gagnez du temps à votre manière). C’est un expert en timemanagement qui donne en matière de gestion du temps.

Plus d'info Lieu de travail

07/01/2014