Equilibre vie privée/professionnelle Précédent

1 de 526

Suivant

Plus d'exercice au travail : 5 conseils pour les entreprises

En 2016, la revue médicale britannique 'The Lancet' a collecté les données de treize études portant sur un total de plus d'un million de personnes. "Il apparaît que le risque de décès prématuré augmente chez les gens qui sont souvent assis, et plus particulièrement les personnes restant immobiles pendant huit heures ou plus par jour", déclare Edelhart Kempeneers, docteur et directeur médical chez Attentia. "De plus, ce risque n'augmente pas pour les personnes qui font de l'exercice intensif pendant 60 à 75 minutes par jour, même si elles sont assises devant leur ordinateur le reste de la journée."

11 décembre 2019

Partager

"Quoi que vous fassiez, n'optez pas pour des activités trop physiques. Après tout, le but n'est pas que seuls les employés les plus sportifs y participent" (Edelhart Kempeneers, médecin et directeur médical chez Attentia).

Être un peu plus en mouvement pendant la journée peut donc faire la différence, surtout au travail. "En tant que médecin du travail, je constate que de nombreuses entreprises n'en font pas assez. Elles se focalisent principalement sur la réduction de l'absentéisme à court terme. Plus d'exercice favorise notre santé à long terme". Selon le docteur Kempeneers, les quelques petits ajustements ci-dessous peuvent leur donner un coup de pouce pour aller dans la bonne direction.

1. Rendre l'exercice possible au travail

"Si des employés devaient discuter de quelque chose pendant un certain temps, ils seraient ravis de le faire pendant une courte promenade. Si une telle pratique n'est pas considérée comme normale sur un lieu de travail, personne ne suggérera de le faire", explique Edelhart Kempeneers.

Il existe également des moyens subtils de motiver les employés à faire plus d'exercice. "Encouragez-les à prendre de temps en temps les escaliers au lieu de l'ascenseur, par exemple en collant des pas sur le sol en direction des escaliers ou en mentionnant le nombre de calories brulées en évitant l’ascenseur."

2. Offrez des bureaux personnalisés

Un petit investissement dans le mobilier de bureau peut également aider, estime le médecin. "Il existe par exemple des tables facilement réglables en hauteur. De cette façon, les employés peuvent passer une heure debout ou assis quand ils le souhaitent."

3. Encouragez les pauses actives

Un employeur ne peut bien évidemment pas obliger ses collaborateurs à faire de l'exercice pendant leurs pauses. Il peut toutefois tenter de les stimuler. "Organisez par exemple une demi-heure d'exercice chaque après-midi. Si une obligation est inscrite dans notre agenda, nous sommes plus enclins à la respecter."

4. Organisez des activités de groupe

Dans certaines entreprises, il est habituel de prendre un verre au café du coin tous les vendredis après le travail. C'est très bien d'un point de vue social mais une activité physique telle une session de yoga pourrait jouer un rôle similaire. " Quoi que vous fassiez, n'optez pas pour des activités trop physiques. Après tout, le but n'est pas que seuls les employés les plus sportifs y participent."

5. Sensibiliser les employés à leur manque d'exercice

Nous ne changeons souvent notre comportement que lorsque nous réalisons que quelque chose pose problème. "Avant, je pensais faire suffisamment d’exercice jusqu’à ce qu’un podomètre m'indique clairement que je ne faisais que 2.000 à 3.000 pas par jour. Mesurer, c'est savoir : grâce à cette prise de conscience et à l'utilisation d'un podomètre, les employés peuvent décider de garer leur voiture un peu plus loin ou de venir travailler un jour à pied ou à vélo."

(eh/ll/nd/wv) – Photo : @fotofelux – Source : MARK Magazine

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?