Stress Précédent

1 de 366

Suivant

Le passage à l’heure d’hiver contribue-t-il au stress des travailleurs ?

L’automne et l’heure de sommeil supplémentaire dont nous bénéficions en hiver ont une incidence sur notre santé et notre rendement au travail.

25 novembre 2019

Partager

Lors du passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, nous reculons nos montres d’une heure et dormons donc une heure de plus. À ce moment-là, nous sommes en pleine période automnale, synonyme de journée courtes, sombres et souvent humides.

Plus de stress en automne

Tout cela n'est pas bon pour la santé mentale. Beaucoup de gens ont du mal avec les jours sombres, sont plus stressés et éprouvent de problèmes de sommeil. Le principal coupable est le manque de lumière du jour. Les personnes qui travaillent au bureau toute la journée ne voient pas beaucoup de lumière naturelle. Il fait encore noir sur le chemin du travail et il en est de même à la sortie du bureau. Le soir, nous sommes encore exposés à de la lumière artificielle bleue, ce qui inhibe la production de mélatonine, l'hormone du sommeil. Résultat des courses : s'endormir devient difficile et le rythme du sommeil est perturbé.

Effets positifs de l'heure d'hiver

Le passage à l’heure d’hiver semble positif à court terme car les gens se disent qu’ils peuvent dormir une heure de plus. En pratique, il y a effectivement beaucoup d'effets positifs immédiatement après le changement d’heure. Les gens sont par exemple plus alertes dans les embouteillages car ils ont dormi plus longtemps. En revanche, cet impact positif est de courte durée. L'heure d'hiver est également une source de stress et de problèmes de sommeil car le décalage horaire perturbe le biorythme.

Tout semble prendre plus de temps au travail. La pause déjeuner arrive une heure après que votre estomac ait réclamé de la nourriture et, lorsque vous sentez qu'il est temps de rentrer chez vous, il semble être 16 heures au lieu de 17 heures. Cela impacte votre esprit et, à long terme, les avantages du passage à l’heure d’hiver disparaissent. De plus, les chiffres d'Attentia montrent que les personnes déjà stressées se sentent 50% plus stressées peu de temps après le changement d’heure.

last van het winteruur

Que pouvez-vous faire à ce sujet ?

Il est bon de réaliser que la diminution de luminosité et le changement d’heure peuvent avoir une influence négative sur votre santé mentale. Et pourtant, vous ne devez pas immédiatement vous décourager. Voici trois astuces faciles à mettre en place afin de garder la forme tout au long de la journée.

1. Prenez l’air l'après-midi

C'est une bonne idée d'absorber suffisamment de lumière naturelle l'après-midi. Sortir quinze minutes peut faire des merveilles. De cette façon, vous créez un pic de lumière bleue, ce qui réduit l'impact de la lumière artificielle le soir.

2. Un filtre de lumière bleue sur votre smartphone

L’influence de cette lumière extérieure est bien plus grande que le résultat, par exemple, d’un filtre de lumière bleue sur votre smartphone. Avec un filtre de lumière bleue, vous vous assurerez que la lumière émise par votre écran ne gêne pas votre biorythme.

3. Changez vos habitudes pendant 10 minutes

Vous pouvez empêcher l'heure d'hiver d'attaquer votre rythme biologique en ajustant lentement vos habitudes alimentaires et de sommeil avant le changement d'heure. Décalez votre routine de dix minutes à plusieurs reprises afin de réduire le choc lié au changement d’heure.

Avez-vous remarqué que, peu après ces changements, vous vous sentiez plus reposé que d’habitude ? Cela vaut peut-être la peine d’analyser vos habitudes de sommeil. Il y a de fortes chances que, comme beaucoup de personnes, vous souffriez d'un manque chronique de sommeil. Planifier votre heure de coucher un peu plus tôt peut faire des merveilles pour votre tranquillité d'esprit et votre niveau de stress.

Se débarrasser des changements d'heure ?

Deux fois par an, le changement d'heure attaque véritablement notre biorythme et cause du stress et des accidents (médicaux). Quelle heure devrait-on garder ? Celle d’hiver ou celle d’été ? L'Association allemande pour la recherche et la médecine du sommeil (DGSM) plaide pour une heure d'hiver permanente, ce qui signifierait que nous devrions nous lever moins de jour alors qu'il fait encore noir. En attendant l'éventuelle disparition de ces mesures, restez conscient de l'impact réel de l’automne et des journées plus sombres sur votre santé afin de profiter d’autant plus du beau temps !

(mr)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?