Jobs d'avenir Précédent

1 de 262

Suivant

Ces métiers assurent également votre sécurité au quotidien

Policiers, pompiers, agents de sécurité, militaires,... Tous se soucient au quotidien de la sécurité des citoyens. Avez-vous déjà entendu parler des agents d’incendie et de sécurité ? Ils sont des centaines à travailler chaque jour sans relâche pour s'assurer que les gens rentrent chez eux en toute sécurité après leur travail. Malheureusement, ils officient souvent dans l’ombre et leur travail n’est que trop peu reconnu.

6 janvier 2020

Partager

"Faire la morale aux gens ne fonctionne pas. Il faut faire preuve de courage tout en étant diplomate" (Dean Van Gerwen, agent d’incendie et de sécurité).

Dans le port d'Anvers, Dean Van Gerwen (26 ans) et Satish Chotkoe (48 ans) veillent quotidiennement à la sécurité de leurs clients de l'industrie (pétro) chimique. Ils travaillent pour Total Safety, une multinationale active dans le monde entier. Nous les avons rencontré au centre logistique de Total Safety Belgium, derrière le palais des sports à Merksem.

"Nous travaillons sur place et sommes pour ainsi dire isolés du monde extérieur", explique Satish Chotkoe en rigolant. "Voilà pourquoi peu de gens nous connaissent et savent ce que nous faisons. J'étais auparavant actif dans la sécurité en magasin et je n'avais jamais entendu parler des agents d’incendie et de sécurité."

Dean Van Gerwen a suivi une formation en sécurité intégrale et cette opportunité d'emploi lui était également inconnue. "J'ai commencé comme gardien de sécurité mais mon poste actuel me donne encore plus de challenge. Vous entrez en contact avec différentes cultures d'entreprise, chacune avec ses propres procédures et règles. De plus, vous devez traiter avec beaucoup de personnes, de nationalités et de langues différentes afin d’assurer la sécurité sur un lieu de travail."

Diplomatie

"Cela signifie que vous devez également avoir le courage de parler aux gens s'ils ne respectent pas les règles de sécurité. Il faut faire preuve de diplomatie. Leur faire la morale ou les pointer du doigt ne fonctionne pas. Vous devez procéder d’une certaine manière. Vous êtes, pour ainsi dire, leur coach de sécurité", témoignent Satish Chotkoe et Dean Van Gerwen.

"En tant qu'agent d’incendie et de sécurité, vous avez une grande responsabilité", explique Robert Van den Brule, directeur général de Total Safety Belgium. "Nous sommes généralement actifs sur des sites à haut risque, notamment auprès de grands producteurs d'énergie tels que des centrales nucléaires, des géants chimiques et pétrochimiques, des raffineries et des sociétés pharmaceutiques."

Prévention

"L'accent est fortement mis sur la prévention", poursuit-il. "En tant qu'agent d’incendie et de sécurité, vous devez vous assurez que les risques en matière de sécurité sont exclus en cas d'incendie. De plus, vous veillerez à ce que tout le monde porte les bonnes protections et utilise les bons matériaux. Vous devez toujours avoir une longueur d’avance sur les autres. Soixante à nonante pour cent des incidents sont dus à des erreurs humaines. Nous essayons d'exclure ce facteur autant que possible."

Formation

"Savoir comment réagir, être courageux, faire preuve de diplomatie,… Ces 'soft skills' sont extrêmement importantes. Les candidats ne doivent pas nécessairement avoir une formation préalable en matière de sécurité, tout est une question d'attitude", explique Werner Van Dam, coordinateur de formation.

"Chez nous, la formation de base dure six jours. Nous testons si l’attitude des candidats est la bonne, s’ils n’ont pas de problème de vertige ou de claustrophobie. Certaines personnes sous-estiment parfois ces aspects. Après quatre jours de théorie, place à deux jours de pratique. Tout cela est accompagné d’examens afin que les personnes formées puissent obtenir les certificats nécessaires. Enfin, il reste une dernière étape qui est de passer par des procédures et des formations spécifiques pour les clients", explique-t-il.

"Lorsque nos clients effectuent d'importants travaux de maintenance sur leurs installations, la demande d'agents d’incendie et de sécurité augmente. C'est pourquoi nous travaillons également avec des intérimaires. Environ 60% sont employés en permanence, les 40% restants sont déployés par le biais de notre partenaire de recrutement attitré. Vu que les besoins varient considérablement, ils travaillent sous des régimes différents : quarts de jour, système de rotation en équipe, travail le week-end et/ou la nuit, tout est possible. Nous attendons donc de nos collaborateurs qu’ils soient très flexibles. Ils doivent savoir qu'ils peuvent être appelés pour travailler n'importe où et n’importe quand", conclut la responsable RH Margot De Vos.

(bf/eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?