Travailler en shift ? Aucun problème

Commencer à travailler plus tôt un jour, terminer plus tard l’autre jour : le travail en shift n’est pas toujours facile. Ce système présente toutefois des avantages comme une prime d'équipe plus élevée ainsi que plus de temps libre. "La plupart des collaborateurs ne veulent plus intégrer un système de travail classique."

13 septembre 2018

Partager

"Les personnes qui travaillent chez nous selon un système de cinq shifts ne quittent généralement pas facilement l’entreprise" (Eveline Himpens, responsable des ressources humaines chez Unilin)

"24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La production tourne en permanence sauf entre Noël et Nouvel-An où elle est à l’arrêt", explique Eveline Himpens, responsable des ressources humaines chez Unilin. Quelque 500 employés travaillent en shift sur le site, et ce surtout dans l'unité de production de stratifié (Quick-Step) et dans l'usine de vinyle (Livyn).

"Notre système le plus fréquemment utilisé est le système de travail continu en cinq équipes réparties sur cinq semaines. Pendant cette période, les collègues travaillent alternativement le matin, l'après-midi, la nuit et le week-end", poursuit Eveline Himpens. "L'avantage d'un tel système est que vous savez déjà quand vous devez travailler tout au long de l’année. Après cinq semaines, vous pouvez passer trois week-ends chez vous et vous bénéficiez de dix jours de congé. Vous prestez 33,6 heures par semaine et, vu que vous travaillez deux week-ends sur cinq, vous gagnez plus d’argent."

Efforts

Ce style de travail nécessite totuefois certains efforts. "Vous devez être capable de gérer des équipes qui changent et d'ajuster votre horloge biologique. Dormir pendant la journée n’est par exemple pas toujours facile. Il est également important que votre famille soit derrière vous et que vos proches connaissent les avantages et les conséquences d’un tel système de travail", souligne Eveline, qui sait très bien de quoi elle parle.

Si les aspects mentionnés ci-dessus sont connus et acceptés, un tel rythme de travail ne peut que bien se passer. Le système de cinq équipes compte beaucoup d’adeptes chez Unilin. "Les personnes qui travaillent chez nous selon un tel système ne quittent généralement pas facilement l’entreprise. La plupart des collaborateurs ne veulent plus intégrer un système de travail classique", affirme-t-elle.

Faire du vélo

Si nous demandons aux employés ce qu’ils en pensent, les mêmes réponses reviennent fréquemment : une bonne combinaison du travail et de la vie famille, une meilleure gestion du temps et plus de temps pour les loisirs.

Arne Vansteenkiste, opérateur de machines dans l’équipe de production d’Unilin, est un exemple parfait du travailleur en shift enthousiaste : "Je trouve que le temps libre dont je bénéficie, notamment pour m’occuper de mes trois enfants, est un grand avantage. Cela me permet par exemple d’aller à la piscine une fois par semaine avec mon fils aîné ou d’aller rendre visite aux grands-parents plusieurs fois par semaine. De plus, je peux régulièrement pratiquer mes trois sports préférés : le cyclisme, le squash et le mini-foot", explique-t-il.

Arne Vansteenkiste

Selon lui, un autre avantage est la prévisibilité : "Vous savez toujours quand vous devez travailler et pouvez donc vous coordonner avec votre partenaire qui peut assurer la relève quand vous n’êtes pas là. Vous pouvez également effectuer certaines tâches pendant les heures creuses de la semaine alors que ce ne serait pas possible chez un employeur classique. Je pense notamment aux courses d’alimentation", conclut Arne Vansteenkiste.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.