Suis-je payé(e) en cas de maladie?

Si vous êtes dans l’incapacité d’aller travailler parce que vous êtes malade, vous percevez néanmoins (une partie de) votre salaire ou une allocation. Dans 3 situations, votre employeur peut cependant refuser de verser le salaire garanti.

10 mars 2014

Partager

Loon tijdens ziekte

Depuis le 1er janvier 2014, la période couverte par la rémunération garantie débute dès le premier jour de maladie et cela pour tous les travailleurs, ouvriers et employés confondus.

Il en va de même si le travailleur qui a débuté sa journée de travail normalement interrompt celle-ci involontairement à la suite d’une incapacité.

Exemple : un ouvrier, travaillant du lundi au vendredi, tombe malade au travail dans le courant de la journée du lundi et rentre chez lui. Son employeur doit lui verser sa rémunération pour ce jour.

Attention !

Un employeur peut refuser de payer un travailleur malade dans trois cas de figure.

  1. Le travailleur n’informe pas immédiatement son employeur de son incapacité de travail.
  2. Le travailleur ne rentre pas son certificat médical à son employeur dans le délai prescrit.
  3. Le travailleur n’est pas présent lors de la visite du médecin conseil.

Dans ces 3 cas, l’employeur peut refuser de verser la rémunération garantie pour les jours précédant la notification (1), la réception du certificat médical (2) ou la visite de contrôle (3).

La sanction ne peut être appliquée en cas de force majeure ou lorsque le travailleur, pour une raison légitime, ne peut se soumettre au contrôle.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.