Pourquoi les Européens restent plus longtemps au chômage ?

Plus de 50% des Européens demandeurs d'emploi le sont depuis plus d'un an. Aux Etats-Unis, ce ratio n'est que de 20%. Quelles en sont les raisons ?

2 novembre 2015

Partager

Pour ce qui est du marché de l'emploi, les Etats-Unis semblent s'être plus facilement remis de la crise que l'Union européenne. En effet, leurs statistiques relatives au chômage sont plus optimistes qu'en Europe.


L'Europe est à la traîne, surtout en termes de chômage de longue durée. Quelque 50% des chômeurs le sont depuis plus d'un an tandis que 15% le sont depuis plus de 4 ans. Le Sud de l'Europe reste avant tout une zone problématique.

Différences

Quelques différences frappantes :

  • les Américains sont plus mobiles que les Européens. Cela signifie qu'ils sont plus aptes à déménager en fonction de leur travail. 30% des Américains ne vivent plus dans leur état d'origine. En Europe, ce pourcentage n'est que de 2%/ De toute évidence, les frontière nationales, la langue et les différences culturelles jouent un rôle à ce sujet. De plus, il est intéressant de tenir compte des différences en termes de formation. La valeur accordée à un diplôme dépend d'un pays à l'autre.
  • Plusieurs pays de l'UE ont octroyé jusqu'à une année de soutien financier en cas de démission ou de licenciement, alors qu'il n'était question que de 26 semaines aux Etats-Unis. Cela rend peut-être les chômeurs européens plus passifs en termes de recherche.
  • En Europe, la population active est grandissante (plus de personnes sont à la recherche d'un emploi) tandis qu'elle baisse aux Etats-Unis (beaucoup de travailleurs quittent le marché de l'emploi). Cela joue également sur les statistiques au niveau du chômage.

Effets négatifs

Bien qu'il y ait une légère baisse du taux de chômage en Europe (de 12,1% à 11,1%), il faut rester prudent avec les effets négatifs de ces statistiques inquiétantes.


Un des effets secondaires est par exemple que le taux de natalité est en baisse en Europe. Les individus préfèrent d'abord avoir un emploi stable pour pouvoir mettre de m'argent de côté ou ne veulent tout simplement pas mettre d'enfant au monde car ils ne savent pas en assurer la charge financière. Cela peut même aller plus loin : dans les pays dont le taux de chômage est élevé, l'espérance de vie est diminue.

En Europe

Et pourtant, nous ne cherchons pas spécialement à nous améliorer en nous comparant aux Etats-Unis. L'Allemagne et le Danemark se portent par exemple très bien. Comment agissent-ils contre la problématique du chômage ? Ces 2 pays permettent de suivre de nombreux programmes de développement professionnel et de formations à long terme tant pour les employés que pour les chômeurs de longue durée. Enfin, ils optent pour une législation du travail flexible, ce qui permet de maintenir leur taux de chômage à un niveau relativement bas.


(eh/jy) – Source : Express.be 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.