Mercredi, la journée du travail à domicile ? Oui, mais pas sans conditions...

travail à domicile

Le travail à domicile est la manière idéale de diminuer son temps de trajet domicile/travail et d’avoir plus de temps de qualité avec sa famille.

Chaque jour, il y a ces files interminables qui semblent s’allonger toujours plus. Le travailleur perd de plus en plus de temps sur le chemin du boulot, ce qui augmente non seulement son retard, mais risque aussi de lui faire perdre son intérêt, voire de le faire changer de travail.

La solution ? Le travail à domicile. Sara Hamaekers, juriste chez Acerta explique les conditions actuelles.

Le travail à domicile ou le télétravail structurel

En Belgique, le travail à domicile et plus encore, le télétravail structurel sont en vogue. Cette possibilité permet aux travailleurs de travailler chez eux ou à un endroit de leur choix. La différence entre les deux réside dans le fait que dans le cas du télétravail, le travailleur utilise des technologies d’information et de communication.

Dans les deux cas il faut conclure un contrat de travail écrit. Il faut avoir un accord entre les deux parties (employeur et employé).

Le télétravail occasionnel

Outre le télétravail structurel, le télétravail occasionnel est également envisagé dans le cadre du travail faisable et maniable. Dans cette forme de télétravail, le travailleur travaille sporadiquement à domicile.

Il est fortement conseillé de mettre les accords sur papier sur la base d'une politique ou d’un règlement de travail, car cela ne peut être modifié unilatéralement.

(sdc) - Source : Acerta 

Plus d'info Télétravail

27/09/2017