L’utilisation alternative des espaces de bureau est à la mode

Lorsque le nouvel orchestre de chambre de Courtrai, Musamis, était à la recherche d'une salle de répétition, il a rapidement trouvé sa place au sein de la société de conseil informatique Savaco. Les musiciens peuvent utiliser gratuitement une salle de réunion après ses heures d'ouverture. "C’est bien mieux qu'une église froide où l'on doit enfiler trois pulls pour répéter", explique Sigrid Van Belle, musicienne et directrice RH chez Savaco.

16 novembre 2017

Partager

"Vu que je suis étroitement lié à l'entreprise, je m'assure également que toutes les mesures de sécurité soient respectées" (Sigrid Van Belle, musicienne et directrice des ressources humaines).

L'utilisation multifonctionnelle des espaces est courante dans l'éducation depuis un certain temps. Les écoles ouvrent de plus en plus leurs portes, que ce soit pendant ou après leurs heures d'ouverture, au club de scouts local, au groupe de lecture ou aux personnes habitant le quartier. En effet, pourquoi laisser cette gigantesque salle de banquet ou ce joli parc inoccupé le soir ou pendant le week-end ?

Les salles de réunion et autres locaux sont également utilisés de manière alternative dans le monde des affaires. La société Bel & Bo, basée à Deerlijk, en est un bon exemple. Une salle de réunion y a été transformée en lieu d'exposition pour œuvres d'art. Son CEO adore tellement l'art qu'il a décidé d’intégrer sa passion sur son lieu travail.

Luxe

Un autre exemple est celui de la société de conseil informatique courtraisienne Savaco. Celle-ci est récemment devenue le lieu de répétition de l'orchestre de chambre Musamis. Après les heures d’ouverture, le groupe composé de 20 membres peut utiliser la grande salle de réunion afin de s'exercer. "Pour être honnête, nous n'avons pas cherché d'autre alternative", se réjouit Sigrid Van Belle, violoncelliste et responsable RH chez Savaco.

"Je rapporte directement à Carl Sabbe, l'un des directeurs généraux qui était au courant de mon projet de créer un orchestre de musique. Après une réunion il m’en a parlé et j’ai commencé à mettre en place mon offensive de charme stratégique", plaisante-t-elle. "Carl a immédiatement été séduit par l'idée et a sans hésitation accepté que nous puissions utiliser la grande salle de réunion après les heures de bureau. C’est un luxe et nous lui en sommes très reconnaissants. Il n’est pas évident de trouver un endroit agréable, abordable et facile d’accès pour répéter. Il s’agit d’un bon coup de pouce pour notre groupe !".

Mesures de sécurité

Pour l’orchestre Musamis, il n’est donc plus question d'une église où il fait froid ou d’une salle de gymnastique avec une mauvaise acoustique. "La salle de réunion est vraiment idéale et nous avons toute la place. C’est parfait car notre groupe de vingt personnes risque d'être élargi dans le futur", explique avec enthousiasme Sigrid Van Belle. Pour Savaco, cette collaboration est également avantageuse. "Le bouche à oreille est la meilleure publicité et, pour Savaco, c'est indirectement une bonne chose. Pour d'autres associations ou organisations, il serait sans doute un peu plus difficile d'y arriver. Vu que je suis étroitement lié à l'entreprise, je m'assure que toutes les mesures de sécurité soient respectées et que la salle soit toujours dans un état impeccable après notre passage. Il serait plus difficile d'avoir une telle relation de confiance avec d'autres personnes.

Musamis compte désormais devenir un acteur principal de la scène musicale locale. "Nous voulons rendre notre premier concert inoubliable et prenons notre temps au niveau des répétitions. Notre baptême de feu aura lieu le 18 mars 2018 à 11 heures à l'église Saint-Michel de Courtrai."

(eh)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.