Les clés de la procrastination efficace

La procrastination, ou l’art de remettre à demain ce qui peut être fait aujourd’hui… Mais saviez-vous que ce défaut peut se transformer en qualité s’il est utilisé à bon escient ? Découvrez comment.

Tapez 'procrastination' dans Google : vous trouverez un nombre considérable d’articles pour vous aider à vaincre état et à faire votre travail. Ils vous expliqueront qu’il n’y a qu’un seul moyen pour ceci :

  1. Etablir et vérifier une liste de choses à faire
  2. Achever la tâche en cours, quelle qu’elle soit
  3. Revenir à l’étape 1

On vous annoncera également que si seulement vous aviez assez de volonté, de contrôle de vous-même et de discipline, vous travailleriez ainsi.

Or, la plupart des gens ne fonctionnent pas de cette façon. Parfois, vous êtes d’humeur à réaliser telle tâche, et celle-ci vous semble simple et divertissante. D’autres fois, effectuer cette même tâche vous rebute, vous frustre. Vous vous forcez.

La procrastination peut être la meilleure option. Elle permet notamment de réfléchir, de prendre du recul sur certaines choses que l’on aurait du mal à réaliser de suite. Un moyen de se recharger et de faire le plein d’idées en somme, le plus important étant de procrastiner efficacement.

Voici comment :

Procrastinez sans honte

Ne vous blâmez pas parce que vous procrastinez. Tout le monde le fait de temps à autre. Cela ne fait pas de vous un fainéant ou une mauvaise personne. Si vous remettez une tâche à plus tard mais passez votre temps à être obsédé par celle-ci, cela ne vous aidera pas. Procrastinez donc sans culpabilité !

Procrastinez en vous donnant à 100 %

Certains reportent un travail important, et la seule chose à laquelle ils peuvent alors penser est… ce travail qu’ils ne font pas. Souvent jusqu’à l’obsession !

A l’inverse : plongez-vous à 100 % sur ce que vous êtes en train de faire, que cela soit regarder la TV, lire, surfer sur Internet ou boire un verre avec vos amis. Faites-le et appréciez ce moment sans penser à ce qui vous attend.

Choisissez de remettre à plus tard

Ne laissez pas la procrastination vous envahir insidieusement pour finalement vous apercevoir que vous n’effectuez pas ce que vous devriez faire. Au lieu de cela, choisissez de ne pas travailler sur votre tâche. Dites-vous : « Je vais à présent procrastiner ». La procrastination n’est alors plus une chose qui vous tombe dessus, mais un outil que vous avez le pouvoir de contrôler.

Demandez-vous pourquoi vous procrastinez

Les bonnes raisons peuvent être nombreuses :

  • Certaines bonnes idées ou pensées peuvent vous venir quand vous ne travaillez pas sur votre projet
  • La procrastination efficace recharge vos batteries et vous redonne de l’énergie
  • Vous êtes en train de faire quelque chose qui doit également être accompli
  • Ce que vous étiez supposé faire se révèle être une mauvaise idée ou une idée non pertinente. Peut-être votre subconscient le savait-il et a encouragé la procrastination.

Travailler non-stop n’autorise pas ce genre d’attitudes. Quand vous vous trouvez en train de procrastiner, demandez-vous pourquoi. N’acceptez pas la réponse traditionnelle : « Je ne suis qu’un paresseux. »

Prenez vos responsabilités

Lorsque vous faites le choix de la procrastination, assurez-vous de mettre à jour vos deadlines et engagements. Faites savoir au gens que vos projets ne seront pas finis en temps et en heure et prenez vos responsabilités.

Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer dans une procrastination efficace ? A moins que vous préfériez remettre cela à demain...

(jt) 

Plus d'info Développement personnel

31/05/2012