Combien gagne le patron de Belgacom ?

Le CEO de Belgacom, Didier Bellens, inculpé en juin dernier de corruption passive (pour la vente d’un bien immobilier à un prix anormalement bas), semble soutenu par le Conseil d’Administration. A combien devrait-il renoncer en cas de démission ?

"Je conteste les faits à ma charge de la manière la plus forte", a déclaré M. Bellens à la conférence de presse du 29 juillet sur les résultats du premier semestre 2011. "J'ai confiance en la justice, avec laquelle je collaborerai pleinement", a-t-il ajouté. M. Bellens a aussi signalé qu'il ne ferait pas d'autre commentaire sur cette affaire et ce dans le respect de l'instruction en cours.       

Tout va pour le mieux !

"Comment ça va?", a lancé un journaliste à l'issue de la conférence de presse, désirant savoir comme le président de Belgacom à la suite de ses démêlés judiciaires. "Je vais tout à fait bien", a répondu l'intéressé, expliquant que sa vie professionnelle et familiale était équilibrée.     

Jusqu’à présent, le géant des télécoms semble maintenir son CEO à son poste, mais à combien devrait renoncer Bellens s’il devait démissionner ?

Le salaire du CEO de Belgacom

Les sept membres du comité de direction de la société auraient touché 11,3 millions d'euros en 2010 contre 8,3 millions d'euros en 2009, selon le rapport le rapport annuel de l'opérateur cité par Bloomberg et L’Echo en mars 2011. La rémunération de M. Bellens aurait atteint en 2010 2,56 millions d'euros contre 2,4 millions d'euros en 2009.

Source : Belga

(sc) 

Plus d'info Mon salaire

01/08/2011