Du conflit à la grève : les étapes

Tous les conflits sociaux ne mènent pas forcément à l'arrêt du travail. Guy Daneel, secrétaire général de l'ACV Metea Brabant, explique les étapes qui précèdent une telle action.

5 octobre 2011

Partager

Piquet de grève

 

"Faire la grève, c'est l'arme ultime", déclare Daneel. "Nous essayons toujours de jouer la carte du dialogue social en premier lieu, ce qui d'après moi a beaucoup plus d'effet que n'importe quelle action spontanée." 

Tentative de réconciliation 

Une grève est bien souvent précédée de plusieurs tentatives de réconciliation. Il existe même une procédure de réconciliation figurant dans une convention collective de travail. Selon cette procédure, c'est à la direction et à la délégation syndicale interne de discuter d'un conflit naissant. Si cela ne mène à rien, la discussion se poursuit à un niveau plus élevé et les secrétaires syndicaux prennent alors la place des membres du syndicat interne.  

Les deux partis peuvent également présenter la situation au bureau de réconciliation, dans l'espoir que le président de ce bureau entreprenne une tentative de réconciliation.  

Alternatives 

Daneel: "De nombreuses grèves ont ainsi pu être évitées. Si aucune solution n'est trouvée, le syndicat est alors autorisé à soumettre une déclaration de grève à l'employeur. On augmente alors la pression pour arriver à une solution." Une déclaration de grève a une date de péremption. A partir de ce moment, on peut entreprendre une action.  

"Comment cela fonctionne-t-il? C'est très simple ", d'après Daneel. "Nous imprimons des pamphlets et informons nos militants de la situation présente et à venir." 

Même si la grève est la forme la plus connue d'activisme, il existe de nombreuses alternatives. "Tel que laisser s'éterniser les réunions informatives du personnel afin de semer la confusion dans le processus de production ", raconte Daneel. 

Le piquet 

Dans une grosse entreprise, il y aura toujours un piquet de grève où les secrétaires syndicaux, les militants et les délégués se réunissent. Un tel piquet se trouve toujours à la porte de l'entreprise afin de retenir ceux qui veulent travailler. De plus, le piquet forme un point central visible pour les médias.  

Les grèves les plus 'faciles' sont d'après Daneel celles qui se jouent dans les entreprises où tout se passe entre quatre murs. "Un seul blocage suffit à arrêter toute la production." 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.