Patrons Précédent

1 de 437

Suivant

Votre employeur vit-il dans l’ère du temps ?

De nos jours, tout tourne autour des appareils mobiles, de l'intelligence artificielle et de la block-chain. Il est donc important de vous demander si votre organisation est prête à affronter ces révolutions technologiques. Vous et vos collègues pourrez-vous toujours travailler de manière productive ?

21 octobre 2019

Partager

Rester dans la course, tel est le message

Tout évolue si vite qu'il est difficile pour les entreprises de se mettre à jour. Les grandes organisations ont le plus de mal à s’adapter car elles sont moins flexibles, ce qui impacte bien souvent leur productivité. Cette 'nouvelle' méthode de travail nécessite une approche différente. Le déploiement intelligent de nouveaux moyens de communication et de collaboration y est crucial.

Il apparaît également que le rôle du département des ressources humaines risque d'évoluer radicalement. Etant donné que nous changeons plus souvent d'emploi, les ressources humaines doivent traiter plus de dossiers. Il est important pour un service des ressources humaines de pouvoir gérer efficacement les flux de candidats afin de disposer de suffisamment d’espace pour superviser correctement les collègues actuels. Aucun autre service n'est mieux placé pour garantir la productivité optimale des employés. Ce sont donc les responsables RH qui doivent préparer l’entreprise à ces développements technologiques modernes.

Écart de productivité

Selon Deloitte Human Capital Trends, nous sommes actuellement aux prises avec un réel écart de productivité. Dans un monde où le progrès technologique est en croissance exponentielle, la productivité des entreprises est à la traîne. Comment cela se fait-il ? Apparemment, en tant qu'individus, nous pouvons nous adapter beaucoup plus rapidement aux innovations technologiques. Grâce à Facebook, YouTube et Twitter, nous avons changé notre comportement à une vitesse que personne ne pensait possible. Vous pouvez réserver un appartement à Barcelone via Airbnb, le taxi s'appelle maintenant Uber et vos guides de voyage sont commandé sur Amazon.

Les consommateurs s'adaptent donc beaucoup plus rapidement que les organisations. Les grandes entreprises ont généralement plus de mal à modifier rapidement leur vision, leur répartition des tâches ou l’évaluation de leurs performances à la nouvelle réalité. La manière de travailler suit souvent des chemins profondément enracinés. La question est de savoir si les organisations sont déjà prêtes à utiliser l'intelligence artificielle, les chatbots (ou agents conversationnels) et d’autres technologies. La réponse s'avère souvent négative.

Pionniers

Un vent nouveau semblait pourtant souffler ces dernières décennies. Le Néerlandais Erik Veldhoen est le pionnier du 'Nouveau Monde du Travail' depuis les années 1980. En 1996, l'assureur néerlandais Interpolis avait déjà décidé de changer de cap : "Personne n'avait de lieu de travail fixe, pas même la direction. Il y avait 950 lieux de travail pour 1500 personnes. Ces encroits étaient très variés et adaptés aux activités des employés. Tout le monde pouvait s'asseoir où et quand il le voulait."

En 2009, le fournisseur de services informatiques Oracle a décidé d'aller un cran plus loin en déménageant dans un nouveau siège à Utrecht aux Pays-Bas. Le concept s'appelle 'No Limits', ce qui signifie que les employés d'Oracle peuvent se rendre au bureau 24h/24, 7j/7. Le résultat le plus important de ce projet a été une augmentation significative de la satisfaction des employés. Selon la direction, les lignes principales tracées il y a plusieurs années fonctionnent toujours aujourd’hui.

Peur du numérique ?

Existe-t-il peut-être une peur du numérique dans certaines organisations ? Les entreprises donnent comme principales raisons de ne pas lancer d'applications électroniques que leur rentabilité est décevante et leur utilisation trop complexe. Et pourtant, de plus en plus d’employeurs réalisent que la numérisation de processus fastidieux peut non seulement booster l’efficacité, mais également améliorer le service rendu aux employés.

Étant donné que les employés souhaitent travailler de manière plus flexible et que les bons outils doivent être disponibles à cet effet, il est essentiel de numériser davantage l'environnement de travail.

Le fitness numérique est nécessaire

Une salle de fitness numérique peut-être un bon début. Vous devez comparer votre lieu de travail avec une salle de sport où vous trouverez tout le matériel que vous ne pourriez jamais installer chez vous. Les organisations qui se préparent correctement à cette nouvelle situation disposeront sans aucun doute d'un avantage concurrentiel à l'avenir.

À cet égard, il est vivement conseillé de présenter aux employés de nouvelles applications, et ce dès aujourd'hui. Ils doivent par exemple pouvoir dire à leur famille et à leurs amis que leur employeur est 'dans le coup' et en être fiers. Aujourd'hui, c’est bien souvent le contraire.

Il va sans dire que la rentabilité doit être prise en compte. Les nouvelles technologies étant coûteuses, vous examinerez attentivement le système qui convient le mieux à votre organisation.

(eh/ll/tc/kv)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?