Combien vaut mon travail?
Précédent

1 de 248

Suivant

Quel est le salaire d'une animatrice socio-culturelle ?

animatrice socio-culturelle
Nous avons demandé à Roxanne (39 ans) en quoi consistait son métier et combien elle gagnait…
  • Profession : animatrice socio-culturelle
  • Études : master en sociologie + formation d’enseignante
  • Vie privée : mariée, 3 enfants
  • Salaire mensuel brut : 2.995 euros
  • Salaire mensuel net : 2.006 euros
  • Avantages extralégaux : indemnité de télétravail (30 euros par mois), chèques-repas (7 euros par jour presté), abonnement mobile et intervention de 200 euros à l'achat d'un nouveau smartphone (5 euros par mois déduits du salaire)

Que faites-vous dans la vie ?

« Je travaille comme animatrice socio-culturelle dans une association. Mon métier consiste à rassembler les gens et je discute avec des groupes autour de certaines thématiques comme la santé, la culture et le fait de se sentir bien dans sa peau. »

Ce métier est-il fait pour vous ? Consultez nos offres d’emploi du moment dans le secteur socio-culturel.

Comment vous êtes-vous retrouvée dans ce secteur ?

« C'est arrivé par hasard. Je cherchais un emploi dans le secteur socio-culturel. Au départ, j'occupais un poste similaire à Bruxelles. Après 3 ans, j'ai commencé à chercher un emploi plus près de chez moi. Je pense que le choix d’un premier emploi est très important et je l’ai quelque peu sous-estimé à l’époque. Après tout, cela détermine le reste de votre carrière. »

« Si j'en avais été consciente à l’époque, j'aurais peut-être choisi de travailler dans l’enseignement, sachant qu'il y a plus de chances d'y obtenir un poste permanent. J'ai envie de transmettre cet état d’esprit à mes enfants : qu'ils attendent de trouver un travail qui leur convienne vraiment. Si nécessaire, nous les soutiendrons financièrement le temps qu’ils trouvent leur voie. »

Conseil : Comment trouver concrètement un job qui vous convient ?

Aimez-vous votre travail ?

« J'aime vraiment mon travail. En raison des nombreux contacts avec les gens et de l’espace laissé à ma créativité, je peux me développer pleinement. J'ai le sentiment de pouvoir faire la différence et je travaille également sur des thématiques qui me tiennent à cœur. »

Que pensez-vous de votre salaire ?

« Je suis relativement satisfaite de mon salaire. 15 ans d'ancienneté sont pris en compte dans la calcul de ma rémunération, ce qui est une valeur ajoutée. Je suis payée à un niveau de Haute Ecole. Trouver un emploi dans ce secteur avec un diplôme de master est très difficile et je trouve parfois cela légèrement contrariant. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Changeriez-vous d'emploi pour un salaire plus élevé ?

« Oui, je le ferais pour autant qu’il s’agisse d’un challenge professionnel de taille. Je pense que la rémunération doit refléter le niveau d’appréciation de ce que vous faites. »

Combien d'heures travaillez-vous par semaine ?

« 29 heures par semaine. En raison de la pandémie, je travaille principalement à domicile et nous ne sommes actuellement autorisés à aller travailler au bureau qu'un jour par semaine. Le travail à domicile sera probablement structurellement inclus dans l’association par la suite, comme dans de nombreux autres secteurs de notre pays. »

CHECK : Travailler à domicile de manière saine et productive

Epargnez-vous ?

« Pas grand-chose. Nous remboursons beaucoup pour l'achat et la rénovation de notre maison. Indirectement, je pense que c'est une façon d'épargner car, une fois que tout sera remboursé, ce sera quand même un bel héritage pour les enfants. À la fin du mois, nous n'avons pas la possibilité de mettre beaucoup de côté. »

Pensez-vous à votre pension ?

« Oui, j’y pense. Je travaille moins d'heures pour m’occuper de mes enfants, ce qui impacte le montant de ma pension. Je trouve cela quelque peu injuste car éduquer des enfants est un travail pour lequel vous n'êtes pas rémunéré. Je souscris à une épargne-pension à hauteur de 70 euros par mois. »

Extra : 7 conseils pour construire une belle pension

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

« Le remboursement de notre maison et les rénovations qui se sont avérées plus chères que prévues. Nous avons eu la chance de contracter un prêt sans intérêt auprès de nos parents ainsi qu'une hypothèque auprès de la banque. Tous ces remboursements sont nos dépenses les plus importantes. Heureusement, nos parents seront remboursés dans 3 ans et cela leur donnera un peu plus de répit. »

« Beaucoup d'argent part également dans les frais médicaux de nos enfants. Tous les 3 ont un défaut oculaire. Le plus âgé porte des verres bifocaux et doit se faire administrer des gouttes spéciales qui ne sont pas encore remboursées. Il en sera de même pour mes 2 autres enfants, ce qui représente des coûts non négligeables. Enfin, ils devront également passer par la case orthodontie, ce qui signifiera à nouveau des dépenses supplémentaires.

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« À la gastronomie. Payer très cher pour avoir un œuf mollet ou un espuma dans mon assiette ne me dit absolument rien du tout. »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J’aime aller au restaurant avec des amis ou mon mari moyennant un budget relativement faible. J'aime aussi beaucoup faire les courses et remplir mon panier de produits sains. J'adore la sensation d'avoir un réfrigérateur plein d'aliments multiples et variés. Cela fait du bien de ne pas devoir faire attention à ce niveau. »

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

« Je ferais un grand voyage en avion avec ma famille. En réalité, nous n'avons jamais voyagé en dehors du Benelux. Je mettrais aussi beaucoup d'argent de côté pour mes enfants, pour leurs études et pour qu’ils puissent également s’acheter une maison. »

(mvh/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.




 
19 septembre 2022
Jobs recommandés

Quel est le salaire d'une animatrice socio-culturelle ?

animatrice socio-culturelle
Nous avons demandé à Roxanne (39 ans) en quoi consistait son métier et combien elle gagnait…
  • Profession : animatrice socio-culturelle
  • Études : master en sociologie + formation d’enseignante
  • Vie privée : mariée, 3 enfants
  • Salaire mensuel brut : 2.995 euros
  • Salaire mensuel net : 2.006 euros
  • Avantages extralégaux : indemnité de télétravail (30 euros par mois), chèques-repas (7 euros par jour presté), abonnement mobile et intervention de 200 euros à l'achat d'un nouveau smartphone (5 euros par mois déduits du salaire)

Que faites-vous dans la vie ?

« Je travaille comme animatrice socio-culturelle dans une association. Mon métier consiste à rassembler les gens et je discute avec des groupes autour de certaines thématiques comme la santé, la culture et le fait de se sentir bien dans sa peau. »

Ce métier est-il fait pour vous ? Consultez nos offres d’emploi du moment dans le secteur socio-culturel.

Comment vous êtes-vous retrouvée dans ce secteur ?

« C'est arrivé par hasard. Je cherchais un emploi dans le secteur socio-culturel. Au départ, j'occupais un poste similaire à Bruxelles. Après 3 ans, j'ai commencé à chercher un emploi plus près de chez moi. Je pense que le choix d’un premier emploi est très important et je l’ai quelque peu sous-estimé à l’époque. Après tout, cela détermine le reste de votre carrière. »

« Si j'en avais été consciente à l’époque, j'aurais peut-être choisi de travailler dans l’enseignement, sachant qu'il y a plus de chances d'y obtenir un poste permanent. J'ai envie de transmettre cet état d’esprit à mes enfants : qu'ils attendent de trouver un travail qui leur convienne vraiment. Si nécessaire, nous les soutiendrons financièrement le temps qu’ils trouvent leur voie. »

Conseil : Comment trouver concrètement un job qui vous convient ?

Aimez-vous votre travail ?

« J'aime vraiment mon travail. En raison des nombreux contacts avec les gens et de l’espace laissé à ma créativité, je peux me développer pleinement. J'ai le sentiment de pouvoir faire la différence et je travaille également sur des thématiques qui me tiennent à cœur. »

Que pensez-vous de votre salaire ?

« Je suis relativement satisfaite de mon salaire. 15 ans d'ancienneté sont pris en compte dans la calcul de ma rémunération, ce qui est une valeur ajoutée. Je suis payée à un niveau de Haute Ecole. Trouver un emploi dans ce secteur avec un diplôme de master est très difficile et je trouve parfois cela légèrement contrariant. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Changeriez-vous d'emploi pour un salaire plus élevé ?

« Oui, je le ferais pour autant qu’il s’agisse d’un challenge professionnel de taille. Je pense que la rémunération doit refléter le niveau d’appréciation de ce que vous faites. »

Combien d'heures travaillez-vous par semaine ?

« 29 heures par semaine. En raison de la pandémie, je travaille principalement à domicile et nous ne sommes actuellement autorisés à aller travailler au bureau qu'un jour par semaine. Le travail à domicile sera probablement structurellement inclus dans l’association par la suite, comme dans de nombreux autres secteurs de notre pays. »

CHECK : Travailler à domicile de manière saine et productive

Epargnez-vous ?

« Pas grand-chose. Nous remboursons beaucoup pour l'achat et la rénovation de notre maison. Indirectement, je pense que c'est une façon d'épargner car, une fois que tout sera remboursé, ce sera quand même un bel héritage pour les enfants. À la fin du mois, nous n'avons pas la possibilité de mettre beaucoup de côté. »

Pensez-vous à votre pension ?

« Oui, j’y pense. Je travaille moins d'heures pour m’occuper de mes enfants, ce qui impacte le montant de ma pension. Je trouve cela quelque peu injuste car éduquer des enfants est un travail pour lequel vous n'êtes pas rémunéré. Je souscris à une épargne-pension à hauteur de 70 euros par mois. »

Extra : 7 conseils pour construire une belle pension

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

« Le remboursement de notre maison et les rénovations qui se sont avérées plus chères que prévues. Nous avons eu la chance de contracter un prêt sans intérêt auprès de nos parents ainsi qu'une hypothèque auprès de la banque. Tous ces remboursements sont nos dépenses les plus importantes. Heureusement, nos parents seront remboursés dans 3 ans et cela leur donnera un peu plus de répit. »

« Beaucoup d'argent part également dans les frais médicaux de nos enfants. Tous les 3 ont un défaut oculaire. Le plus âgé porte des verres bifocaux et doit se faire administrer des gouttes spéciales qui ne sont pas encore remboursées. Il en sera de même pour mes 2 autres enfants, ce qui représente des coûts non négligeables. Enfin, ils devront également passer par la case orthodontie, ce qui signifiera à nouveau des dépenses supplémentaires.

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« À la gastronomie. Payer très cher pour avoir un œuf mollet ou un espuma dans mon assiette ne me dit absolument rien du tout. »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J’aime aller au restaurant avec des amis ou mon mari moyennant un budget relativement faible. J'aime aussi beaucoup faire les courses et remplir mon panier de produits sains. J'adore la sensation d'avoir un réfrigérateur plein d'aliments multiples et variés. Cela fait du bien de ne pas devoir faire attention à ce niveau. »

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ?

« Je ferais un grand voyage en avion avec ma famille. En réalité, nous n'avons jamais voyagé en dehors du Benelux. Je mettrais aussi beaucoup d'argent de côté pour mes enfants, pour leurs études et pour qu’ils puissent également s’acheter une maison. »

(mvh/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.




 
19 septembre 2022
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé
D'autres ont également regardé