Combien vaut mon travail?
Précédent

1 de 263

Suivant

Quel est le salaire d'une éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse ?

Nous avons demandé à Rosa (40 ans) de Gand en quoi consistait son métier d’éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse et combien elle gagnait…
  • Profession : éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse (70%)
  • Études : licence en orthopédagogie
  • Vie privée : célibataire, un enfant
  • Salaire mensuel brut : 2.406 euros
  • Salaire mensuel net : 1.870 euros
  • Avantages extralégaux : indemnité de déplacement domicile-lieu de travail et rémunération supplémentaire en cas de travail de nuit ou le dimanche

Que faites-vous dans la vie ?

« En tant qu’ éducatrice, je suis chargée de superviser le quotidien d’enfants et d’adolescents. Chaque jeune a un surveillant individuel qui le suit et rédige des rapports à son sujet. En réalité, je dois rédiger un rapport quotidien pour chaque jeune et j’en gère actuellement 9. Par conséquent, le volet administratif est non négligeable. »

« Le trafic des e-mails des collègues doit également être surveillé de près. Nous nous transmettons nos plannings respectifs afin de savoir exactement où chaque personne doit se rendre (par exemple chez le médecin, le dentiste, la logopède…). »

Envie de travailler comme éducatrice ? Consultez nos offres d'emploi du moment et... go for happy!

Comment vous êtes-vous retrouvé dans ce secteur ?

« Je travaillais au centre de jour d'un hôpital psychiatrique. J'adorais mon travail et voulais continuer dans cette direction mais, par manque d'espace, ce n'était pas possible. Par l'intermédiaire d'un bon ami, j'ai atterri à l’aide intégrale à la jeunesse. Au départ, mon intention n’était pas de travailler avec des jeunes mais, au final, j'en suis très satisfaite. »

Aimez-vous votre travail ?

« J'aime beaucoup mon travail. Mes journées sont très intenses et, même si je dois de temps en temps faire face à de l’agressivité, les bons moments prennent automatiquement le dessus. La gratitude des jeunes est inestimable et permet de relativiser quant aux situations difficiles qu’il nous arrive de rencontrer. Ensuite, je sens que je peux développer pleinement mes talents. Je suis de nature plutôt créative et cela me sert au quotidien. Je retire vraiment beaucoup d'énergie de mon travail.»

Go for happy ! :Ces entreprises recherchent de nouveaux éducateurs(-trices)

Que pensez-vous de votre salaire ?

« Je travaille à 70 % donc je suis relativement satisfaite de mon salaire. En revanche, cela ne me permet pas de m’en sortir jusqu’à la fin du mois. J'exerce également une activité complémentaire dans le secteur créatif. Je ne serais pas capable d’effectuer ce travail d’éducatrice à plein temps, que ce soit physiquement ou mentalement. Pour ce faire, j'ai choisi de ne travailler qu'à temps partiel en tant qu'employée afin de pouvoir gagner ma croute dans d'autres domaines à titre complémentaire. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Changeriez-vous de travail pour un salaire plus élevé ?

« Non je ne pense pas. Je connais tellement bien les jeunes avec qui je me sens 'comme à la maison' sur mon lieu de travail. Je n'échangerais jamais cela contre un salaire plus élevé. »

Combien d’heures travaillez-vous par semaine ?

« Je travaille 26,5 heures par semaine. À cela s’ajoute le travail de nuit et/ou le dimanche. »

Epargnez-vous ?

« Je ne peux pas mettre d’argent de côté avec le salaire que je touche actuellement. Je parviens tout juste à tenir jusqu’à la fin du mois car je vis seule. »

EXTRA : Envie d’économiser de l’argent tous les mois ? Voici comment procéder…

Pensez-vous à votre pension ?

« Pas vraiment mais cette question me fait penser qu’un plan d'épargne-pension est une bonne idée. »

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

« Le remboursement de ma maison et le factures des services publics.»

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« Je n'emprunterais jamais d’argent pour acheter une voiture de luxe. Les appareils électroniques coûteux et les derniers gadgets n’ont également aucune importance à mes yeux. »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J'aime flâner et rechercher de beaux objets d'occasion. Je dépense aussi volontiers de l'argent pour me détendre en allant manger au restaurant ou me relaxer dans un sauna. »

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ? Quels sont vos rêves ?

« Je vendrais ma maison actuelle et j'achèterais une nouvelle maison tout à fait en ordre, avec un atelier attenant. J'investirais également dans l'immobilier pour mon fils. Enfin, je continuerais à travailler car cela me procure tellement de satisfaction. Même si j’étais riche, mon travail me manquerait beaucoup trop. »

Et vous ? Continueriez-vous à travailler après avoir gagné à la loterie ?

(mvh/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.


15 juillet 2022
Jobs recommandés

Quel est le salaire d'une éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse ?

Nous avons demandé à Rosa (40 ans) de Gand en quoi consistait son métier d’éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse et combien elle gagnait…
  • Profession : éducatrice à l’aide intégrale à la jeunesse (70%)
  • Études : licence en orthopédagogie
  • Vie privée : célibataire, un enfant
  • Salaire mensuel brut : 2.406 euros
  • Salaire mensuel net : 1.870 euros
  • Avantages extralégaux : indemnité de déplacement domicile-lieu de travail et rémunération supplémentaire en cas de travail de nuit ou le dimanche

Que faites-vous dans la vie ?

« En tant qu’ éducatrice, je suis chargée de superviser le quotidien d’enfants et d’adolescents. Chaque jeune a un surveillant individuel qui le suit et rédige des rapports à son sujet. En réalité, je dois rédiger un rapport quotidien pour chaque jeune et j’en gère actuellement 9. Par conséquent, le volet administratif est non négligeable. »

« Le trafic des e-mails des collègues doit également être surveillé de près. Nous nous transmettons nos plannings respectifs afin de savoir exactement où chaque personne doit se rendre (par exemple chez le médecin, le dentiste, la logopède…). »

Envie de travailler comme éducatrice ? Consultez nos offres d'emploi du moment et... go for happy!

Comment vous êtes-vous retrouvé dans ce secteur ?

« Je travaillais au centre de jour d'un hôpital psychiatrique. J'adorais mon travail et voulais continuer dans cette direction mais, par manque d'espace, ce n'était pas possible. Par l'intermédiaire d'un bon ami, j'ai atterri à l’aide intégrale à la jeunesse. Au départ, mon intention n’était pas de travailler avec des jeunes mais, au final, j'en suis très satisfaite. »

Aimez-vous votre travail ?

« J'aime beaucoup mon travail. Mes journées sont très intenses et, même si je dois de temps en temps faire face à de l’agressivité, les bons moments prennent automatiquement le dessus. La gratitude des jeunes est inestimable et permet de relativiser quant aux situations difficiles qu’il nous arrive de rencontrer. Ensuite, je sens que je peux développer pleinement mes talents. Je suis de nature plutôt créative et cela me sert au quotidien. Je retire vraiment beaucoup d'énergie de mon travail.»

Go for happy ! :Ces entreprises recherchent de nouveaux éducateurs(-trices)

Que pensez-vous de votre salaire ?

« Je travaille à 70 % donc je suis relativement satisfaite de mon salaire. En revanche, cela ne me permet pas de m’en sortir jusqu’à la fin du mois. J'exerce également une activité complémentaire dans le secteur créatif. Je ne serais pas capable d’effectuer ce travail d’éducatrice à plein temps, que ce soit physiquement ou mentalement. Pour ce faire, j'ai choisi de ne travailler qu'à temps partiel en tant qu'employée afin de pouvoir gagner ma croute dans d'autres domaines à titre complémentaire. »

Gagnez-vous suffisamment bien votre vie ? Comparez votre salaire avec celui des autres grâce au Baromètre des salaires Jobat

Changeriez-vous de travail pour un salaire plus élevé ?

« Non je ne pense pas. Je connais tellement bien les jeunes avec qui je me sens 'comme à la maison' sur mon lieu de travail. Je n'échangerais jamais cela contre un salaire plus élevé. »

Combien d’heures travaillez-vous par semaine ?

« Je travaille 26,5 heures par semaine. À cela s’ajoute le travail de nuit et/ou le dimanche. »

Epargnez-vous ?

« Je ne peux pas mettre d’argent de côté avec le salaire que je touche actuellement. Je parviens tout juste à tenir jusqu’à la fin du mois car je vis seule. »

EXTRA : Envie d’économiser de l’argent tous les mois ? Voici comment procéder…

Pensez-vous à votre pension ?

« Pas vraiment mais cette question me fait penser qu’un plan d'épargne-pension est une bonne idée. »

Quelles sont vos plus grosses dépenses ?

« Le remboursement de ma maison et le factures des services publics.»

À quoi détestez-vous dépenser votre argent ?

« Je n'emprunterais jamais d’argent pour acheter une voiture de luxe. Les appareils électroniques coûteux et les derniers gadgets n’ont également aucune importance à mes yeux. »

Quelles dépenses vous procurent le plus de plaisir ?

« J'aime flâner et rechercher de beaux objets d'occasion. Je dépense aussi volontiers de l'argent pour me détendre en allant manger au restaurant ou me relaxer dans un sauna. »

Que feriez-vous si vous gagniez au Lotto ? Quels sont vos rêves ?

« Je vendrais ma maison actuelle et j'achèterais une nouvelle maison tout à fait en ordre, avec un atelier attenant. J'investirais également dans l'immobilier pour mon fils. Enfin, je continuerais à travailler car cela me procure tellement de satisfaction. Même si j’étais riche, mon travail me manquerait beaucoup trop. »

Et vous ? Continueriez-vous à travailler après avoir gagné à la loterie ?

(mvh/eh)

Souhaitez-vous témoigner (anonymement) au sujet de votre salaire ? Envoyez-nous un e-mail à l’adresse redactie@jobat.be et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

DISCLAIMER

Jobat n’est pas responsable de l’exactitude des informations mentionnées ci-dessus. Celles-ci ont été obtenues lors d’un entretien personnel – anonyme ou non – avec la personne en question, et ce à un moment précis. Par conséquent, certaines informations ne sont peut-être plus correctes ou d’actualité mais donnent néanmoins une idée de la rémunération qui correspond à tel travail ou telle fonction. Pour des raisons de confidentialité, le nom (complet) de la personne ci-dessus n'a pas été mentionné. L'image utilisée est une image générale provenant d’une banque d’images classique.


15 juillet 2022
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé
D'autres ont également regardé