Précédent

1 de 457

Suivant
Article suivant:

Travailler pour un ami ? Voici les pièges à éviter

Que faire si vous êtes gêné de votre patron ?

11 septembre 2019
Rougissez-vous régulièrement parce que votre patron fait des siennes sur votre lieu de travail ? Il n’y a rien de plus embêtant qu'un patron embarrassant. Grâce aux conseils ci-dessous, votre sentiment de gêne disparaîtra instantanément.

Votre patron a-t-il déjà fait des déclarations stupides ou intimidé toute votre équipe par son comportement ? S’il vous met tellement mal à l’aise que vous rougissez en permanence sur votre lieu de travail, il est temps d'intervenir. Vous y parviendrez en agissant de la sorte :

Débarrassez-vous de votre patron embarrassant

Cherchez la cause de son attitude avant d'intervenir. S'il s'agit d'une situation unique, il y a peut-être des circonstances atténuantes. A-t-il passé une mauvaise journée ? Est-il confronté à un nouveau projet ? Si ce type de comportement revient régulièrement, essayez d’en connaître la provenance. Les remarques sexistes ou désobligeantes et les mauvaises manières à table relèvent-elles d’une frustration, d’un manque de confiance en soi ou d’immaturité ?

Essayez de faire partie de la solution au problème. Si votre patron est un orateur épouvantable, évitez de remettre en question ses compétences et fournissez-lui plutôt des solutions. Suggérez-lui de faire la présentation à sa place ou donnez-lui des conseils pour canaliser ses émotions.

Tentez d'avoir une longueur d’avance sur votre superviseur. Imaginez le pire scénario possible et prenez les mesures nécessaires pour intervenir en cas de besoin. Votre patron n'a aucune connaissance des chiffres et risque de se ridiculiser lors d'une réunion ? Préparez-lui une liste avec les données les plus importantes.

Ne le suivez pas à la trace. Vous devez assister à un événement où votre manager sera également présent ? Arrivez bien à l'heure et assurez-vous d'être là avant lui. Cela vous évitera d’être associé à lui.

Restez poli. Ne parlez pas dans le dos de votre superviseur, n'insultez pas son approche et ne critiquez pas son comportement. Si vous le faites quand même, cela pourrait se retourner contre vous. Quoi que vous pensiez ou ressentiez, restez toujours respectueux.

Si les éléments ci-dessus ne vous aident pas, vous devrez peut-être opter pour une solution radicale : démissionner. Vous devez vous sentir bien au travail et vous reconnaître tant dans les valeurs que les normes de votre entreprise. Si ce n'est pas le cas, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

(eh/ll) – Source : Moneyish 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ou recherchez dans 17967 autres jobs