Précédent

1 de 717

Suivant
Article suivant:

Un ingénieur devient viticulteur : "Vous faites du vin avec votre tête et vos mains"

Pourquoi les personnes les plus riches n’arrêtent-elles pas simplement de travailler ?

2 mars 2020

Dans le film 'The Wolf ou Wall Street', l’acteur principal ne s'arrête jamais de faire des affaires et saisit chaque opportunité qui lui est présentée.

Que feriez-vous si vous aviez plusieurs millions ou milliards d’euros sur votre compte bancaire ? Arrêteriez-vous de travailler ? Sachez que la plupart des personnes fortunées ne le font pas. Quelles en sont les raisons ?

Il s’agit d’une scène culte du film "Le Loup de Wall Street" avec Leonardo DiCaprio dans le rôle de Jordan Belfort. Jordan Belfort a le chien de garde du marché boursier américain a ses pieds et son compte bancaire est bien garni. Et pourtant, il lui est impossible de quitter son entreprise. Il s'agit du sujet principal de son discours (‘The show goes on’) mais marque aussi la fin de son règne dans le film.

Zuckerberg

Même s’il y a encore une grande différence entre Hollywood et (la vraie) Wall Street ou la Silicon Valley, force est de constater que de nombreux entrepreneurs ont du mal à arrêter de faire des affaires, et ce même s'ils ont vendu leur(s) entreprise(s) précédente(s) pour beaucoup d'argent. Même s’ils ont gagné suffisamment d’argent pour que leur progéniture n’ait en principe plus jamais à travailler, ils continuent de le faire. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, en est l’exemple parfait. Ses actifs sont estimés à 70 milliards de dollars mais il continue à travailler.

Le New York Times s'est récemment penché sur les raisons pour lesquelles il y avait tant de milliardaires et pourquoi ces personnes fortunées voulaient accroître leur propre fortune. Celles-ci s’avèrent multiples et variées. Plus les gens ont d’argent, plus ils ont envie d'en gagner davantage.

Mark Zuckerberg

Pour certains de ces super-riches, l'enrichissement semble être leur principale raison d'être. Beaucoup ne peuvent tout simplement pas s'en passer car cela enlèverait tout le sens qu’ils donnent à leur vie. Il s'agit d"une sorte de dépendance ou d’addiction similaire à la consommation d'alcool. Enfin, une raison qui revient souvent est le besoin de pouvoir se comparer aux autres personnes fortunées. Après tout, être riche est relatif et vous trouverez toujours quelqu’un de plus riche que vous.

Akkermans

À quoi ressemble la situation près de chez nous ? Nous avons récemment demandé à l’entrepreneur/investisseur Michel Akkermans pourquoi il continuait à travailler ? Avec l'argent amassé (des dizaines de millions d’euros) suite à la vente de son ancienne entreprise à succès, il aurait pu se la couler douce aux Bahamas. Sa réponse est très simple et inspirante : "En tant que père de deux enfants, je ne pense pas que m’asseoir sur une chaise longue à la plage toute la journée soit un bon exemple pour eux."

Michel Akkermans

Michel Akkermans est aujourd'hui actif dans diverses entreprises mais applique toujours la même règle dans chaque nouveau projet : travailler doit rester agréable tant pour lui que pour les personnes avec qui il collabore. Le slogan suivant occupe une place de choix dans son bureau : "Personnes malveillantes non-autorisées". Vous pouvez toujours continuer à avancer mais, si nécessaire, n’hésitez-pas à ajuster les circonstances de travail à votre guise.

Pourquoi les millionnaires/milliardaires ne cessent-ils pas de travailler ?

1. Plus il y a d'argent, plus il y a de motivation

De nombreuses personnes fortunées ne peuvent tout simplement pas s'arrêter car cela ôterait le sens qu’ils donnent à leur vie.

2. Il y a toujours quelqu'un de plus riche que soi

La référence n'est souvent pas tant ce que nous possédons mais ce que les autres possèdent.

3. L'argent est une drogue

Si vous avez un million (ou un milliard), vous voudrez rapidement doubler votre mise pour continuer à vous sentir bien. Puis cinq fois, dix fois, vingt fois,...

4. Peur du scénario apocalyptique

En partie à cause de la crise du crédit, de nombreux riches ont peur de l'effondrement (total) de l'économie. Bon nombre de super-riches se préparent à la 'fin du monde' et n’hésitent pas à investir dans des terrains et des secondes résidences dans des pays lointains comme la Nouvelle-Zélande.

(wv/eh) – Sources : MARK Magazine et The New York Times

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ou recherchez dans 16106 autres jobs