Gagner plus / moins Précédent

1 de 247

Suivant

Flexi-job vs. revenu complémentaire non taxé : qu'est-ce qui rapporte le plus ?

Si vous souhaitez arrondir vos fins de mois, vous pouvez opter pour le revenu complémentaire non taxé ou encore le flexi-travail. Vous voudrez bien évidemment payer les moins d’impôts possible et devez dès lors savoir quelle solution vous rapportera le plus d’argent net…

19 septembre 2019

Partager

Si vous voulez gagner plus d’argent, vous pouvez faire des petits boulots pour des amis, des voisins ou des associations telles que le club de football ou le mouvement de jeunesse de votre village. Tout cela sans payer d’impôts ni de cotisations sociales. Vous devrez toutefois remplir deux conditions : il doit s'agir d'une activité autorisée par la loi et celle-ci ne peut pas vous rapporter plus de 6.250 euros par an.

Un autre petit inconvénient est que tout le monde n’est pas autorisé à travailler de la sorte. Pour offrir des services occasionnels à des particuliers ou pour travailler en association, vous devez exercer un travail rémunéré. Cela veut dire que les demandeurs d’emploi, les étudiants et les hommes et femmes au foyer n’y ont pas droit. De plus, vous devez avoir travaillé au moins en quatre cinquièmes entre neuf et douze mois avant votre première mission. Une dernière règle s’applique aux travailleurs indépendants : l’activité supplémentaire ne peut pas être liée à l’activité indépendante à titre principal. Si vous êtes plombier, vous ne pouvez par exemple pas générer de revenus complémentaires non taxés en allant déboucher les canalisations de votre voisin".

Le flexi-travail

Une alternative au revenu complémentaire non taxé est le flexi-travail. Celle-ci vous permet d’arrondir vos fins de mois dans l’Horeca ou le commerce de détail. Il suffit de penser au magasin de quartier, à la boulangerie, à la boucherie,... Vous pouvez toucher à partir de 10,08 euros par heure, ce qui correspond à un salaire brut de base. En tant que flexi-travailleur, vous ne payerez pas d'impôts.

Le principal avantage d'un emploi flexible est que vous construisez des droits sociaux. Allocation de chômage, pension, vacances, ... Mais uniquement si vous n'êtes pas encore à la retraite.

Vous devez également remplir certaines conditions pour revêtir ce statut, comme par exemple travailler au moins en quatre cinquièmes pour un ou plusieurs employeurs. Les indépendants ne sont donc pas éligibles.

À la retraite ?

En tant que retraité, vous pouvez opter tant pour les revenus complémentaires non taxés que le flexi-travail. Il est important de savoir que ces deux types de revenus sont considérés comme des revenus professionnels. Cela signifie que vous devez vérifier avec soin si vous ne gagnez pas plus que ce qui est légalement permis. Si c’est le cas, une partie de votre pension pourrait être imputée.

Si vous avez 65 ans et travaillé pendant 45 ans, il n’y a dès lors aucune limite et vous pouvez gagner un revenu supplémentaire sans craindre de perdre une partie de votre pension.

(eh/ll) – Source : De Tijd

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?