Développement personnel Précédent

1 de 674

Suivant

Comment sabotez-vous votre propre bonheur au travail ?

Si vous n'êtes plus satisfait(e) de votre travail, plusieurs options s’offrent à vous : vous plaindre, trouver une solution à votre problème ou vous orienter vers un nouveau challenge professionnel. Trois options intéressantes mais, quoi que vous fassiez, évitez à tout prix les comportements ci-dessous.

29 juillet 2019

Partager

L'attitude 'je-m'en-foutiste'

Il est difficile de rester enthousiaste et impliqué dans un travail que vous n'aimez pas, c'est compréhensible. Il n'est pas non plus nécessaire de prétendre que vous aimez faire quelque chose alors que cette situation vous insupporte au plus haut point. Veillez toutefois à rester respectueux. Si vous êtes coincé dans un impasse, ce n’est pas automatiquement le cas de vos collègues. Ne les frustrez pas et ne les interrompez pas dans leur travail. Evitez par exemple d’arriver une demi-heure en retard au bureau avec vos écouteurs si forts que tout le monde peut entendre la musique que vous écoutez.

Un autre élément qui entrave votre propre bonheur est de communiquer uniquement par e-mail. Si vous travaillez uniquement par e-mail sur un projet et que vous vous dites que vous 'verrez bien ce que ça donne', sachez que vous faites fausse route. Cela affecte non seulement votre productivité mais également les résultats et l'efficacité de vos collègues. Appelez, discutez et évitez de faire confiance à votre messagerie électronique.

N'oubliez pas non plus que les personnes assises à votre bureau sont celles qui vous recommanderont dans le futur. Trouver un nouvel emploi peut donc dépendre de vos références. Ensuite, ce n'est probablement pas leur faute si vous n'aimez plus votre travail alors pourquoi les déranger ?

Vous cherchez un nouvel emploi ? Cela peut attendre demain

Après une journée de travail pleine d'irritations et de tâches que vous n'aimez pas faire, vous rentrez probablement à la maison avec l'envie de ne rien faire du tout. Vous êtes fatigué et rechercher un nouveau challenge professionnel ne vous dit absolument rien. Faire des choses que vous n’aimez pas est fatiguant mais personne ne les fera à votre place. Si vous avez envie de changement, vous devrez prendre vous-même les choses en main sinon vous resterez éternellement coincé dans votre situation actuelle.

Un conseil pour mieux gérer une telle situation ? Planifier la recherche de l'emploi de vos rêves à des moments précis dans votre agenda. En prévoyant des horaires réguliers pour postuler, vous créerez une certaine structure et assurerez que cette tâche devienne routinière. Si vous envoyez régulièrement votre CV et votre lettre de motivation, votre niveau de motivation augmentera et vous pourrez supprimer cette 'mission' de votre liste de tâches !

L’auto-sabotage

Vous essayez de bien faire les choses en ne dérangeant personne avec vos frustrations et préoccupations. Malheureusement, cette approche n’est pas productive car il y a toujours un moment où vous risquez d’exploser et faire ressortir toutes vos frustrations. Cela n’apportera rien de bénéfique au projet sur lequel vous travaillez ou aux personnes qui voue entourent à ce moment-là.

De plus, vous ne gagnez absolument rien à vouloir tout résoudre vous-même. Dites à vos amis ou à votre famille ce que vous faites, demandez-leur des conseils et, qui sait, ils vous seront peut-être d’une grande utilité. Non, vous ne les dérangez pas avec vos problèmes et ils pourront objectivement vous dire si vous êtes moins bon en quelque chose que vous ne prétendez l’être. Ne vous inquiétez pas, S'ils ne savent pas quoi vous dire ou s'ils en ont assez de vous, ne vous inquiétez pas, ils vous le diront. La clé de votre bonheur se trouve entre vos mains. Bonne chance !

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?