Patrons Précédent

1 de 439

Suivant

11 astuces pour composer avec un patron incompétent

Sympathiques, mauvais, drôles, malhonnêtes, telles sont les qualités que peuvent revêtir les patrons. Dans un monde idéal, votre employeur devrait vous élever au niveau supérieur et vous donner l’impression que vous êtes le roi du monde. Mais que se passe-t-il si votre supérieur fait exactement le contraire ?

21 août 2019

Partager

1. Mauvais ou très mauvais ?

Soyez d’abord et avant tout honnête. Ce n'est pas parce que vous trouvez que votre patron est une mauvaise personne qu’il l'est réellement. Peut-être que vous ne l'aimez tout simplement pas ou que vous êtes un peu trop dur à son égard. Pour être fixé, il est préférable d'observer votre patron pendant quelques jours. Que fait-il bien et en quoi pourrait-il s'améliorer ? Essayez de savoir pourquoi votre patron agit de telle ou telle manière. Cela vous permettra de dresser un jugement honnête de sa personne.

2. La motivation dit tout

Votre patron vous a fait une remarque parce que vous n'avez pas répondu immédiatement à un e-mail ? Cela peut cacher certaines frustrations. Peut-être trouve-t-il que vous prenez de trop longues pauses déjeuner et que cela ne lui plaît pas, au même titre qu'à vos collègues. Des petites choses peuvent générer de grandes frustrations. Communiquez le plus possible avec votre entourage afin d’éviter tout malentendu.

3. Le provocation est à éviter à tout prix

C'est humain : si vous êtes licencié, votre motivation diminue. Vous travaillez plus lentement ou prenez des pauses plus longues. Sachez que ce n'est pas une bonne idée. Votre travail sera impacté et vous ne ferez qu'aggraver la situation.

4. Recherchez les éléments déclencheurs de la nervosité

Votre employeur voit-il rouge s’il trouve des fautes d’orthographe dans un e-mail ? Relisez vos textes à plusieurs reprises. Est-il de mauvaise humeur si vous commencer à travailler après 08h00 du matin ? Faites en sorte d’arriver un peu plus tôt au travail. Attention, cela ne signifie pas pour autant que votre patron a les pleins pouvoirs. Si vous trouvez son attitude ou sa réaction inappropriée, parlez-en à un responsable au sein de l’entreprise.

5. Un pas en avant

Votre patron est-il un maniaque du contrôle ? C’est embêtant mais vous pouvez agir afin d’y remédier. Comment ? En ayant toujours une longueur d'avance sur lui et en lui disant par exemple que vous avez déjà terminé vos tâches ou votre présentation depuis longtemps. Cela lui donnera l'impression que tout est sous contrôle et il ressentira moins le besoin de surveiller tout le monde en permanence.

6. Fixez des limites

Un peu comme lors de la signature d’un contrat. Si quelqu’un ne vous plaît pas, il est important d'indiquer clairement ce qui est possible et ce qui ne l'est pas dans votre relation. Travaillez-vous avec quelqu'un qui n'a aucune limite ? Vous devrez dès lors les fixer par vous-même.

7. Personne n'est parfait

Par conséquent, ne supposez pas que votre patron puisse répondre à chaque question.

8. Un autre regard

Avez-vous eu un accrochage avec votre employeur ? Osez demander conseil à quelqu'un qui ne connaît pas votre patron. Ne vous adressez pas à vos collègues mais plutôt à vos parents, amis ou coéquipiers sportifs. Les personnes qui ne sont pas dans votre situation envisagent souvent les problèmes sous un angle totalement différent, ce qui peut être particulièrement instructif.

9. Prendre les choses en main

Votre patron a-t-il du mal à prendre des décisions ? Comptez sur votre intuition et vos connaissances pour prendre les choses en main. Remarque: n'oubliez pas d'informer votre patron lorsque vous passez à l’action. Il serait dommage que votre supérieur ait l’impression que vous sous-estimiez son autorité.

10. Thérapie conjugale = thérapie de collègues

C’est plus ou moins vrai. Êtes-vous en désaccord avec votre patron ? Répétez ensuite exactement ce qu'il a dit pour vérifier si vous avez bien compris. Vous pourrez ensuite lui demander des informations supplémentaires. En plus de savoir ce que vous devez faire, votre patron se sentira immédiatement compris et entendu. Voilà comment marquer des points !

11. Allergique aux mauvais patrons

Personne ne veut d'un patron désagréable. Vous recherchez un nouvel emploi ? Menez votre petite enquête… Apprenez à connaître la culture de l'entreprise et discutez avec des employés qui y travaillent. Vous saurez immédiatement si cet environnement de travail vous convient ou non.

(eh) - Sources: Bloovi Careers & Leadership School

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?