Retards dus à la neige : quel impact sur mon salaire ?

La neige : quel impact sur mon salaire ?

Difficile d’arriver à temps au travail vu les aléas climatiques hivernaux actuels ? Certes. Mais vous ne pourrez invoquer cette excuse pour justifier votre retard.

«Il appartient au travailleur de mettre tout en œuvre pour arriver à temps au travail »: voilà la règle d’or qui justifie que vous ne puissiez invoquer le dieu «intempéries » pour rester bien au chaud à la maison.

Comme vous le savez, la rémunération constitue la contrepartie du travail fourni. Donc, une personne en retard au bureau n’est pas rémunérée durant son absence. À moins qu’elle ne puisse invoquer la force majeure sur le chemin du travail.

Une tempête de neige est-elle un cas de force majeure ?

Malheureusement pour le frileux, quand les intempéries sont annoncées au préalable par les médias — ce qui est toujours ou presque le cas -, vous ne pouvez invoquer la force majeure.

Chacun est tenu de s’adapter aux circonstances pour arriver à l’heure. Que vous ayez peur de conduire sur la neige n’y change rien...

Le mauvais temps « annoncé » n’est pas considéré comme une situation soudaine et imprévisible, indépendante de votre volonté.

Vous ne pouvez donc pas revendiquer le paiement d’un salaire journalier garanti.

Une exception : l’intempérie inattendue

Par contre, si la Belgique devait, de manière tout à fait inopinée, être recouverte de dizaines de centimètres de neige, certains travailleurs pourraient revendiquer le paiement de ce salaire journalier garanti sur base de l’article 27 de la Loi relative aux contrats de travail

Sources: HDP   

  (fr)

Plus d'info Congé social

07/12/2010