Quelle est la meilleure façon de réagir face aux « brimades » de votre harceleur ?

Quand on parle de « brimades », on pense d’emblée aux enfants à l’école primaire ou secondaire. Mais ce genre de comportement existe aussi sur le lieu de travail. Les conseils suivants vous permettront de mieux gérer ce problème.

  1. Signalez clairement au harceleur qu’il va trop loin et que ses « plaisanteries » ne vous font plus rire.
  2. Demandez le soutien d’une personne de confiance.
  3. Consignez par écrit tous les incidents qui se sont déjà produits. Vous pourrez ainsi rassembler des preuves et épancher votre cœur.
  4. L’absentéisme pour cause de maladie des travailleurs harcelés s’élève en moyenne à 22 pour cent. Faites le compte devant votre employeur du coût éventuel que représenterait votre absence.
  5. Essayez de comprendre le harceleur et demandez-lui les motifs de son harcèlement.
  6. Entretenez-vous avec des témoins des actes de harcèlement. Ils constituent souvent une majorité silencieuse. Essayez donc de les mobiliser.
  7. Informez-vous sur le sujet. Cette démarche vous permettra de ne pas vous sentir seul, et les récits que vous aurez lus vous inciteront peut-être à réagir.
  8. Imitez le comportement de votre harceleur : ignorez-le aussi, rabrouez-le, renvoyez-lui ses injures. Mais veillez à ne pas aller trop loin pour ne pas vous faire licencier.
  9. Votre employeur est tenu de mettre en œuvre une politique visant à prévenir toute détérioration de l’état de santé de ses travailleurs. Rappelez-le-lui.
  10. Ne donnez pas votre démission, à moins que vous ne puissiez faire autrement. Si vous le faites, veillez alors à avoir trouvé un autre travail avant de quitter votre précédent emploi.

Plus d'info Comportement indésirable au travail

11/09/2008