Pourquoi les 60+ sont-ils plus heureux au travail ?

Sur un lieu de travail, ce sont généralement les personnes de plus de 60 ans qui sont les plus souriantes. Les jeunes sont quant à eux moins épanouis d'un point de vue professionnel.

Les jeunes sont généralement prisés par les entreprises mais, au niveau de leur épanouissement professionnel, ils ont moins de chance que leurs aînés. En effet, ils n'ont obtenu qu'une note de 7,4 pour leur niveau de satisfaction au travail. Il s'agit surtout des trentenaires qui s'amusent le moins (7,0). Telles sont les observations d'une enquête sur le plaisir au travail menée en 2016 par le prestataire de services RH ASAP auprès de 1.355 travailleurs belges.

Y a-t-il un âge spécifique où tout le monde est heureux ?

La satisfaction au travail est-elle surtout une question d'âge ? D'autres aspects ont-ils un impact ? L'étude effectuée par ASAP a permis de déceler quelques facteurs clés.


Dès les premières heures de la journée, nous remarquons une nette différence entre les générations. Une matinée typique pour un travailleur âgé d'une soixantaine d'année sera synonyme de détente. Cela commence dès qu'il ouvre les yeux : il se réveille facilement et a l'esprit reposé (74%). Ensuite, il commence sa journée avec un petit-déjeuner (64%). 75% de ces personnes sont incapables de sortir de chez elles sans avoir dégusté une bonne tasse de café. Il est clair que ce type de rituel matinal assure dans bien des cas un bon début de journée.

Les 60+ ont trouvé une certaine stabilité dans leur travail

Les aspirations personnelles des travailleurs plus jeunes les écartent complètement des plus âgés. Les 60+ ont clairement trouvé une stabilité dans leur travail. Ils savent très bien ce que l'on attend d'eux (98%) et ne pratiquent que très peu le job-hopping. 30% exercent la même fonction depuis 10 à 19 ans et 55% depuis plus de 20 ans, le tout auprès du même employeur. De plus, ils donnent encore du sens à leur travail, ont l'impression de faire partie d'une équipe (86%) et trouvent que leurs tâches sont variées (94%).


Pour les plus jeunes, cela s'avère l'inverse. Ils se cherchent et ne ressentent pas encore cette stabilité. 17% d'entre eux déclarent par exemple ne pas avoir assez de travail. Par manque d'expérience et par le fait qu'ils doivent apprendre de nouvelles choses (81%), ils sont souvent dépendants d'une aide extérieure (64%). Cela peut créer un sentiment d'insécurité.

La flexibilité joue un rôle crucial

Ce n'est pas un hasard que les 60+ et les indépendants connaissent la plus grande satisfaction sur leurs lieux de travail. Les indépendants mentionnent leur liberté et leur flexibilité comme les principales raisons de leur épanouissement professionnel. Il est également frappant de constater que les 60+ avec une certaine expérience travaillent le plus souvent à la maison (14%). Il est à nouveau question de liberté et de flexibilité. Les indépendants ne travaillent pas de 9h à 17h. Que du contraire, ils font souvent des heures supplémentaires. Quand il est question du plaisir au travail, les entrepreneurs sont plus satisfaits que les employés de bureau (score de 8,3 contre 7,3).

Cherchez un emploi qui correspond à votre style de vie

Vous êtes à la recherche d'un job ? Tenez bien compte des conditions de travail et analysez à quel point celles-ci correspondent à votre style de vie personnel. Si vous êtes un lève-tôt, n'optez pas pour du travail de nuit. Vous aimez aller vous coucher tard le soir ? Oubliez les horaires matinaux. Tout l'art est de trouver le bon équilibre entre votre travail et votre vie privée. Essayez de dénicher un emploi où liberté et flexibilité ne sont pas des termes inexistants car ceux-ci contribueront en grande partie à votre satisfaction personnelle et professionnelle.


(mr/eh/jy) 

Plus d'info Les plus de 50 ans , Heureux au travail , Equilibre vie privée/professionnelle

19/08/2016