Né en été, vous ne serez pas PDG

Vous êtes né en été ? Alors, vous éprouvez peut-être plus de difficultés à vous imposer et à accéder à des postes à responsabilité.

Quel rapport entre une date de naissance et la réussite professionnelle ? Est-ce que celle-ci dépend de votre signe astrologique ? Pas du tout ! La réponse se trouve dans un phénomène courant et observé dans plusieurs pays.

Le constat

En s’intéressant aux carrières des 500 dirigeants du S&P 500, une sorte de BEL20 américain mais qui compte 25 fois plus d’entreprises, des chercheurs de la Sauder School of Business de l'Université de Colombie britannique se sont rendu compte qu’une proportion significative de ces grands patrons sont nés en mars ou en avril.

Un système scolaire injuste ?

Ce phénomène s’expliquerait tout simplement par l’avantage que des élèves nés en début d’année ont sur les élèves nés plus tard dans l’année mais qui intègrent la même classe.

Maurice Levi, co-auteur de l'étude à paraître dans le numéro de décembre de la revue Economics Letters : « Issus de la même promotion, les élèves les plus vieux ont tendance à avoir de meilleur résultats que les plus jeunes qui sont intellectuellement moins développés ».

Il y a quelques années, l'Université de Cambridge avait également signalé une pénalisation des élèves nés en été. Dans le pire des cas, on diagnostique des difficultés d’apprentissage chez des enfants dont le seul tort est d’être trop jeunes.

Date de naissance et leadership

Cet avantage de quelques mois sur les élèves de la même promotion, bien qu’il puisse paraître anodin, a donc des conséquences fondamentales. « Une réussite précoce provoque certaines facilités de leadership à l'enfant, un avantage qui pourra jouer un rôle tout le reste de la vie », conclut le chercheur.

Source : Huffingtonpost.fr

Plus d'info Patrons

11/12/2012