Marre des corvées ? 10 conseils pour les achever au plus vite

Cette tâche traîne depuis longtemps dans le même état, et elle vous revient constamment à l’esprit. Normal, mais il y a bien une solution : vous pouvez résoudre ce souci très facilement. 10 manières de faire efficaces.

22 mai 2014

Partager

corvée

1. Offrez-vous une récompense

Si vous appréhendez une tâche, vous allez automatiquement vaquer à des choses plus amusantes. Ranger votre bureau devient bien plaisant, les télétravailleurs estiment que le ménage est tout à coup très passionnant… Planifiez, pour vous encourager, une récompense convenable que vous vous offrirez quand vous aurez achevé ce dossier ennuyeux. Exemple, vous avez mérité un délicieux lunch !

2. Fixez un délai clair

Des deadlines clairs vous aideront. Ils fonctionnent encore mieux lorsqu’ils sont fixés par quelqu’un d’autre. Si le travail ennuyeux a tendance à traîner, vous devez vous fixer une date pour vous-même.

Prenez des accords clairs avec vous-même. Il est important de le comprendre, vous rencontrerez quelques obstacles sur votre chemin. Prenez par exemple un réveil. Donnez-vous une heure pour terminer cette tâche qui en prend normalement un peu plus. Ainsi vous devrez mettre les gaz. Et cela vous boosters.

3. Impliquez un collègue afin de vous aider

Parfois, vous pouvez vous faire aider par un collègue et l’affaire est terminée en moins d’une ½ heure. Le feedback ou la supervision d’un membre de l’équipe peut vous motiver d’achever ce que vous avez peine à terminer, ou même juste vous pousser à vous y mettre. Vous avez peut-être juste besoin d’être guidé sur la façon concrète d’entamer votre travail, c’est parfois ce qui vous freine.

4. Eloignez les distractions.

Il y a toujours des collègues qui passeront vous dire bonjour ou vous appelleront. Votre programme de mail reste ouvert. Donc, en bas de votre écran, vous voyez apparaître les notifications lorsqu’un message arrive. Peut-être qu’il traine aussi plein de livres ou de magazines sur votre bureau, des tas de post-it sont collés sur votre ordinateur ?

Faites table rase avec toutes ces distractions, programmez la déviation d’appels vers votre messagerie. Fermez votre porte. Si vous travaillez dans un paysager, utilisez un casque, si nécessaire, sans écouter de musique. Vous affichez ainsi que vous êtes injoignable.

5. Baissez les seuils

Lorsque vous appréhendez une tâche, souvent inconsciemment, vous mettez la barre trop haut. Réduisez vos ambitions, elles vous retiennent. Allégez le travail, ou facilitez-le. Divisez-le en petites parties, et faites en sorte d’avoir sous la main tout ce dont vous avez besoin.

6. Mettez-vous y tout simplement

Pour pouvoir tout achever vite, il est important de commencer. Cela semble des plus élémentaires comme logique, et pourtant c’est souvent ce qui nous retient. Il y a une différence sensible entre avoir l’intention de faire quelque chose et s’en occuper réellement. Même si ce n’est qu’une ligne que vous avez écrite dans un message difficile, même si ce ne sont que quelques phrases que vous apprises d’une nouvelle langue ou encore un petit tas de papiers que vous avez entrepris de ranger sur votre bureau, au moins, vous avez commencé.

Cela donne, mentalement, un effet surprenant. Pourquoi ? Parce qu’ensuite, vous n’aurez plus qu’une envie, achever ce que vous avez commencé pour vous en débarrasser.

7. Récompensez-vous pour votre action plutôt que pour le résultat

Atteindre un objectif en soi donne de la satisfaction. Mais si ce but à atteindre est trop lointain, votre récompense le sera aussi. Récompensez-vous plutôt pour les actions que vous entreprenez, par exemple, le fait d’avoir déjà travaillé une demi heure sur ce dossier ennuyeux. Cela ne doit pas être un cadeau forcément matériel, mais plus l’idée que vous vous y êtes mis et le sentiment de fierté qui l’accompagne ; cela a marché !

8. Concentrez-vous sur l’utilité du travail

A quoi peut bien donc servir ce job ennuyeux ? Il est tout simplement utile parce qu’il figure sur votre to do list ou que quelqu’un d’autre souhaite que vous le fassiez. Ou bien parce que vous êtes payé pour. Mais pourquoi devez-vous absolument le faire ? A quoi cette tâche va-t-elle contribuer ? Qui cela va-t-il aider ? Si vous creusez un peu, vous finissez par comprendre que ce travail est bien utile. Vous êtes à la plonge dans un restaurant ?

Vous ne devez pas penser à ce tas de sales assiettes qui doivent être nettoyées mais au fait que les repas pourront être servis une fois que ces assiettes seront propres. Votre travail permet donc aux clients de passer une bonne soirée.

9. Tout n’est pas agréable, c’est sûr

Les tâches ennuyeuses, cela n’amuse personne. Nous sommes bien d’accord. Alors, acceptez ce fait tout simplement. La vie n’a pas que des bons côtés. Parfois, vous devez faire des choses qui ne vous plaisent pas. Quel est le problème ?

10. Donnez libre cours à vos pensées

Vos pensées vont aller dans tous les sens lorsque vous êtes occupé sur quelque chose d’ennuyeux. Pas de souci, c’est normal. Angoisse, insatisfaction, envie de s’amuser, de regarder ses mails ou de consulter son mur Facebook… Laissez vos pensées émerger, mais n’en faites rien. Si vous êtes occupé, elles vont se calmer d’elles-mêmes et vous pourrez mieux vous concentrer sur votre travail.

(sc) - Sources : Intermediar.nl, Managersonline.nl, Plantrainingen.nl & Fastcompany.com 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.