Les réseaux sociaux le sont-ils vraiment?

"Envahi par l'ère du virtuel, l'impact des réseaux réels n'est certainement pas à sous-estimer. C'est ainsi que les contacts avec des personnes physiques restent la raison principale du networking" (Astrid De Lathauwer, Directrice générale chez Acerta Consult).

Le réseau Linkedin compte actuellement deux millions de membres belges. Vous en faites certainement partie. Le succès du plus grand réseau professionnel mondial n'est cependant pas surprenant. Tout comme en 1929, bien avant que Linkedin ne voie le jour, Stanley Milgram a mené l'expérience "Small World" ainsi que la théorie des "6 degrés de séparation". En effet, chaque personne serait reliée à une autre par l'intermédiaire de 6 intervenants maximum.

Linkedin, ou la version moderne de la théorie de Milgram, nous prouve que le monde est petit. Il est étonnant de se dire que les personnes au sujet desquelles nous effectuons des recherches ne sont situées qu'à 3 ou 4 relations de nous.

Selon Jan Vermeiren et Bert Verdonck, auteurs du best-seller "Comment utiliser correctement Linkedin?", la visibilité du réseau d'amis de vos amis est un des plus grands avantages de ce genre de sites. C'est de cette manière qu'officie Linkedin en proposant à ses membres de partager connaissances et expériences pour construire un réseau plus facilement.

Réseaux traditionnels

Bien sûr, cela ne veut pas dire que le réseau au sens traditionnel du terme n'en est pas moins important. Que du contraire, submergés par le monde virtuel, les individus ne doivent certainement pas sous-estimer l'importance des contacts réels, en face to face.

La composante humaine reste une des raisons principales du networking. Bien que Linkedin joue un rôle prépondérant dans notre quotidien et notre manière de consommer les nouvelles technologies, il permet uniquement d'entrer en contact avec des personnes déjà rencontrées de vive voix précédemment.

Enfin, il est très rare de voir de nouvelles technologies faire disparaître complètement les habitudes et comportements traditionnels. Dans de nombreux cas, ces nouvelles possibilités consolident la manière classique de travailler. Il en est de même pour les réseaux sociaux: les liens utiles générés par Linkedin se basent sur des contacts directs entre deux vrais interlocuteurs.

Source (EH) (adl) – Foto: (bvdb) 

Plus d'info Réseauter

02/07/2014