Les récompenses non financières fonctionnent mieux

Les récompenses non financières influencent davantage l’engagement des travailleurs que le salaire et autres avantages du package salarial. C’est ce que nous apprend une enquête de la Vlerick Business School.

Dans l’étude qui compte 4877 participants, les enquêteurs ont investigué la satisfaction des travailleurs en rapport avec le salaire, le bonus et toute une série de composants non financiers.

Les travailleurs sont satisfaits des composants non financiers telle que la sécurité d’emploi et de travail. Ces récompenses non financières contribuent aussi, davantage que le salaire et les avantages pécuniers, à l’engagement des travailleurs. Les défis au travail, en premier lieu, mais aussi la réputation de l’employeur figurent selon les collaborateurs parmi les composants non financiers les plus importants.

Récompense financière ?

Peu, voire quasi aucun travailleur ne trouve sa motivation dans la pure réalisation de gains financiers. En revanche, la rémunération joue bel et bien un rôle lorsque l’on décide de chercher un autre emploi.

La manière dont les augmentations salariales sont déterminées et la manière dont l’entreprise prend ses décisions sur le plan salarial se heurtent au plus grand mécontentement des travailleurs. En outre, les entreprises n’ont manifestement pas l’habitude d’impliquer leurs propres collaborateurs dans la politique salariale. Les travailleurs n’ont pas non plus le sentiment de pouvoir exprimer leur mécontentement sur les décisions en matière salariale.

Comparé à 2008, la satisfaction en ce qui concerne la rémunération est supérieure. Seule la satisfaction à propos des avantages des collaborateurs a baissé. C’est sans doute lié aux nouvelles règles sur le véhicules de société.

Sources : Hrsquare.be

Plus d'info Gagner plus / moins

11/06/2013