Les bureaux durables gaspillent plus d’énergie

bureaux

Selon une enquête du conseiller immobilier Jones Lang LaSalle, il ressort que les contrats de location verte et un usage responsable peuvent aider à diminuer les coûts d’énergie. Et pourtant, les frais d’énergie des bâtiments qui sont labellisés seraient généralement 2 euros le mètre carré plus chers que ceux du siècle passé.

Jones Lang LaSalle a analysé plus de 270 bâtiments. Les locataires s’intéressent surtout aux frais de location directs qui représentent quelque 55% des coûts totaux engendrés par l’utilisation des lieux. Ils sont moins attentifs aux frais du service, qui font entre 20 et 25%. Il s’agit d’environ 50% des coûts d’énergie. Ce qui est étonnant ici est que les coûts d’énergie augmentent proportionnément à la qualité du label.

Heures supplémentaires au 1er étage

« Les utilisateurs de bureau ne devraient pas ouvrir la fenêtre quand il fait trop chaud, mais arrêter le chauffage. Et lorsque le dernier travailleur quitte, il devrait éteindre la lumière. Cela changerait déjà beaucoup à la note énergétique», explique l’enquêteur Jac Bresser. Selon lui, on peut déjà certainement économiser 20%. Il plaide aussi pour que ceux qui font des heures supplémentaires le fassent sur un seul étage. Ainsi on peut éteindre la lumière ailleurs.

(sc) - Sources : Telegraaf.nl 

Plus d'info Lieu de travail

03/04/2012