Le poolbike comme alternative à la voiture de société

On estime à 400 000 le nombre de voitures de société en circulation en Belgique. Pour convaincre les automobilistes d’enfourcher leur bicyclette, la société de leasing ALD Automotive d’Evere a imaginé le concept de "poolbike".

24 février 2015

Partager

Les "poolbikes" d’ALD Automotive remplacent la voiture sur des courts trajets.

Le "poolbike" est un vélo mis à disposition des employés d'une l’entreprise. Celui-ci peut être utilisé pour les déplacements travail-domicile, mais est en premier lieu destiné aux courts trajets effectués dans les environs du lieu de travail, explique Ann Larosse d’ALD Automotive. "Le vélo est pratique pour aller rendre visite à un client ou faire une petite course sur l’heure de midi. Ceux qui viennent au travail avec une voiture de société peuvent également effectuer ces petits trajets en deux-roues. Si le client se trouve au coin de la rue, pourquoi y aller en voiture ?"

Livrés par lot de six

Il semble en tout cas y avoir place pour une telle initiative en Belgique : un quart des déplacements automobiles en Région bruxelloise se font sur des distances de moins d’un kilomètre. Il va sans dire que les salariés ne bénéficiant pas d’une voiture de société peuvent aussi utiliser les poolbikes.

Ceux-ci sont livrés par six avec un range-vélos couvert. Ce dernier n’occupe pas plus de place qu’une voiture sur le parking de l’entreprise, précise Ann Larosse. Les sociétés ont le choix entre des vélos classiques, des vélos électriques ou encore une combinaison des deux. Tous les modèles sont équipés de pneus anti-crevaison, de sept vitesses et de sacoches. Tant les vélos que les sacoches peuvent être personnalisés au nom et au logo de l’entreprise.

Une gestion de A à Z

Comme pour les voitures de location, le parc de vélos est entièrement géré par ALD Automotive qui s’occupe des assurances, de l’entretien et des services d’assistance. Le prix de location est intégralement déductible des frais de l’entreprise. Le package complet, comprenant six vélos, un range-vélos et les services associés, revient à 299 euros par mois. Au terme des quatre années de leasing, les vélos et le range-vélos deviennent la propriété de l’entreprise. La formule est également intéressante pour les employés puisque, contrairement à la voiture, le vélo n’est pas considéré comme un avantage de toute nature imposable.

ALD Automotive a testé le concept en septembre et en octobre de l’année dernière. L’une des sociétés participantes à l’expérience a été Siemens, qui a surtout utilisé les vélos pour faciliter les navettes entre ses différents sites. Durant l’hiver, le projet a été mis entre parenthèses en raison des conditions climatiques peu favorables mais, dès le mois de mars, ALD Automotive relancera l’initiative. L’association de défense des consommateurs Test-Achats et l’organisation de mobilité Touring envisagent notamment de s’équiper de poolbikes. Ann Larosse souhaite également proposer les poolbikes dans les garages de marques automobiles, en tant qu’alternative aux voitures de remplacement.

ALD Automotive observe un intérêt croissant pour les formes de mobilité respectueuses de l’environnement. Depuis 2013, l’entreprise propose le programme ALD companybike, qui permet de combiner une voiture de société à un vélo (éventuellement électrique). En ce moment, un vélo pliable est offert à la commande d’une voiture de société à faible émission de CO2.

(mf) 

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.